Comment se préparer à un audit de TVA

Lorenza Barone
juin 8, 2022

Nos articles précédents couvraient les tendances en matière d’audit que nous avons remarquées chez Sovos et les déclencheurs courants d’un audit TVA. Cet article décrit les meilleures pratiques pour se préparer à un audit de TVA.Chaque pays et juridiction peut avoir des lois et des exigences différentes liées au processus d’audit de la TVA. Les autorités fiscales peuvent effectuer des contrôles en personne ou par correspondance, ce dernier étant souvent le cas pour les entreprises non établies dans le pays en question.Une entreprise peut être auditée au hasard ou parce qu’il y a des raisons pour l’administration fiscale de croire qu’il y a un problème avec la déclaration de TVA de l’entreprise.D’une manière générale, les autorités ont recours à des vérifications et à des inspections pour vérifier l’exactitude des déclarations des contribuables, identifier les erreurs ou les paiements insuffisants possibles et approuver les remboursements.Comme indiqué dans notre article précédent, pour comprendre comment se préparer au mieux à un audit TVA, il est essentiel d’identifier la raison pour laquelle l’audit a été initié.

Quels sont les éléments nécessaires pour un audit DE TVA ?

Bien que des listes de contrôle spécifiques soient disponibles en fonction du pays de l’audit, une entreprise peut effectuer plusieurs actions pour se préparer à un audit tva. Le plus important d’entre eux est de recueillir les documents et les réponses à l’avance. Les éléments fréquemment demandés au cours d’un audit sont les suivants :

  • Registres de TVA contenant les détails des opérations déclarées
  • Copies connexes des factures entrantes et sortantes et pro forma pour la circulation intracommunautaire de marchandises propres
  • Preuve du transport des marchandises: Deux articles indépendants doivent être fournis en particulier pour les expéditions intracommunautaires, prouvant le droit d’appliquer le taux de taxe de 0% (tels que les lettres de voiture CMR signées, le connaissement, les factures de transporteur, les polices d’assurance, les récépissés d’entrepôt, la preuve de paiement pour le transport des marchandises, etc.)
  • Preuve de paiement des transactions déclarées, avec une attention particulière au paiement des factures d’achat et au remboursement des notes de crédit émises aux clients et aux clients
  • Contrats avec les fournisseurs
  • Description des activités commerciales et des flux de marchandises

Il est important que les dossiers des documents énumérés ci-dessus, le cas échéant, soient tenus conformément aux exigences locales en matière de tenue de dossiers. La nécessité de préparer ces documents à l’avance et la capacité de les produire rapidement deviennent essentielles lorsqu’une entreprise est, par exemple, en raison de demander le remboursement des crédits de TVA, de soumettre une radiation ou a, en général, des raisons d’attendre qu’un audit soit initié.Les autorités peuvent ouvrir une vérification croisée des activités avec les clients et les fournisseurs de l’entreprise, qui sera initiée parallèlement à l’audit pour vérifier que les informations fournies par les deux parties sont cohérentes. Par conséquent, il est recommandé d’informer les fournisseurs de tout audit en cours, de communiquer toute question ou de clarifier les questions en suspens. Si, par exemple, une correction des factures semble nécessaire, celles-ci doivent être finalisées dès la préparation du contrôle de la TVA.L’administration fiscale peut imposer des délais très courts et stricts une fois qu’un audit est initié. Bien qu’il soit possible de demander une prolongation, elle n’est pas nécessairement garantie d’être accordée. Dans certaines circonstances, les autorités peuvent imposer des sanctions en cas de réponse tardive. Fournir un ensemble clair et compréhensible de documents aux questions du bureau des impôts est essentiel pour éviter tout effet préjudiciable.

Pourquoi il est logique de planifier à l’avance

Les avantages de la préparation d’un audit TVA peuvent être résumés comme suit:

  • Minimiser les ressources nécessaires pour collecter les documents nécessaires une fois qu’un audit est lancé
  • Achèvement plus rapide de l’audit, évitant la nécessité de demander des prolongations de délai et des retards dans la réception du remboursement de la TVA, le cas échéant
  • Capacité d’identifier, de rectifier et de divulguer volontairement toute erreur qui pourrait découler des examens préliminaires des documents recueillis avant le début de la vérification
  • Réduction potentielle des pénalités

Qu’une entreprise décide de gérer l’audit en interne ou de demander l’assistance d’un conseiller externe, il est essentiel de prendre en compte les conséquences de l’audit, en particulier si des montants élevés de TVA à récupérer sont en jeu. Dans le cas d’un audit, l’objectif principal devrait être de le résoudre avec succès et rapidement, en limitant autant que possible tout impact négatif sur l’entreprise.

Passez à l’action

Contactez-nous sur les avantages qu’un fournisseur de services gérés peut offrir pour vous aider à alléger votre fardeau de conformité à la TVA.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Lorenza Barone

Lorenza is a senior consultant within Sovos’ Audit and VAT Recovery team. She studied Law in Italy before moving to the UK and has worked for Sovos since 2018.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]