Rencontre avec un expert : Andrew Hocking, vice-président des services de conseil et de conformité, Europe

Sovos
février 26, 2021

Rencontrez l’expert est une série de blogs pour en savoir plus sur l’équipe à l’origine de nos logiciels et services gérés innovants. En tant qu’organisation mondiale avec des experts fiscaux dans toutes les régions, notre équipe dévouée se tient toujours au courant des derniers changements de réglementation pour s’assurer que nos clients restent en conformité.

Quel est votre rôle et en quoi consiste-t-il ?

En tant que vice-président des services de conseil et de conformité en Europe, je m’occupe de l’équipe chargée de la TVA et de la taxe sur les primes d’assurance (IPT) qui fournit des services de conformité à nos clients, ainsi que de notre groupe consultatif nouvellement constitué. Le groupe consultatif fournit des services de conseil allant des conseils écrits à l’assistance aux clients lors des audits des autorités fiscales et des examens de données.

Je supervise également l’équipe chargée de la réussite des clients en Europe, dont l’objectif est d’offrir à nos clients une excellente expérience en mettant à leur disposition un conseiller dédié pour discuter et faire remonter les questions ou mieux comprendre les problèmes que nos clients peuvent rencontrer et la manière dont d’autres solutions Sovos peuvent les aider.

Avec quel type d’entreprises Sovos travaille-t-elle ?

Ce qui est intéressant, c’est que nous travaillons avec un large éventail d’entreprises. Dans toute notre organisation mondiale, beaucoup de problèmes auxquels nos clients sont confrontés ne font pas de distinction entre les marchés ou les tailles d’entreprises, et nous fournissons un ensemble de produits et de services qui profitent aux entreprises qui pénètrent de nouveaux marchés jusqu’aux multinationales.

Nous avons certains domaines sur lesquels nous nous concentrons, comme les TPI et le secteur des assurances. Comme les rapports sont de plus en plus numérisés et que les autorités fiscales se tournent vers le contrôle continu des transactions, nous voyons de plus en plus de clients dans le secteur manufacturier, le commerce de détail, le commerce électronique et d’autres organisations de services qui, du fait de leur présence sur certains marchés, ont des exigences de rapport basées sur la technologie que nous pouvons les aider à satisfaire maintenant et à l’avenir.

Quels sont les services ou problèmes les plus courants dont s’occupe l’équipe des services de conformité ?

Actuellement, le marché européen se concentre sur les récentes modifications de la TVA, telles que l’impact de Brexit ou les prochains paquets de commerce électronique. Avec l’IPT, la numérisation des rapports au Portugal a été un véritable sujet de préoccupation. Dans les deux cas, les nouveaux mandats et les changements apportés aux régimes existants sont des sujets sur lesquels nos clients sont toujours à la recherche de conseils.

Notre approche consiste donc à envoyer nos experts sur place dès les premières conversations avec les clients, pour discuter des plans d’entreprise et des cadres fiscaux afin de pouvoir identifier d’autres possibilités d’optimisation au-delà de la question initiale qu’ils ont pu envisager. Cela permet non seulement de développer un véritable partenariat de collaboration, mais aussi d’utiliser notre portée mondiale pour protéger à l’avenir leurs rapports contre les changements et les mandats à venir dont ils pourraient ne pas avoir connaissance.

Avec nos experts, ils ne s’adressent pas à n’importe quel fournisseur de technologie, mais à quelqu’un qui comprend la fiscalité et à quel point il peut être difficile d’anticiper les problèmes et de naviguer dans les différents régimes.

Quels sont, selon vous, les principaux défis fiscaux pour les entreprises ?

Le rythme du changement et le fait que nous commençons à avoir de plus en plus de problèmes fiscaux que nous ne pouvons pas nécessairement résoudre avec les seuls citoyens sont certainement des éléments clés. C’est ce que nous constatons dans le domaine de la TPI et de la TVA, où les déclarations sont entièrement numérisées et où il est nécessaire d’établir des liens numériques tout au long du processus d’une transaction, depuis la génération jusqu’à la déclaration finale aux autorités fiscales.

En outre, bien qu’il existe un certain nombre de régimes harmonisés en Europe, leur application peut souvent varier subtilement d’un pays à l’autre en raison de politiques et d’utilisations technologiques différentes. Si l’on ajoute à cela les barrières linguistiques et le fait que les autorités fiscales publient les règles dans des délais très courts, de nombreux clients ont du mal à mettre en place les solutions fiscales et informatiques nécessaires, faute de disposer en interne de l’expertise nécessaire.

Comment Sovos aide-t-il les entreprises à relever ces défis ?

Nous aidons en apportant notre expertise globale à chaque problème qui se présente à nos clients. La combinaison de notre longue expérience sur de nombreux marchés différents, de nos plates-formes technologiques natives de premier plan et de nos experts fiscaux et équipes de réglementation internes nous permet de toujours traiter l’ensemble du problème.

Nous ne nous contentons pas de répondre aux besoins d’aujourd’hui, mais nous déterminons comment les besoins pourraient surgir demain et comment les défis pourraient évoluer dans le temps, et nous nous associons à nos clients pour résoudre tous ces problèmes. Résoudre les choses pour l’avenir et, comme nous le disons, résoudre l’impôt pour de bon.

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’équipe de conseillers ?

Nous avons toujours été un fournisseur de technologies de conformité, qu’il s’agisse de personnes qui choisissent de nous confier l’établissement de rapports périodiques avec nos services gérés ou qui relèvent effectivement ces défis en interne grâce à nos logiciels d’établissement de rapports, de détermination et de facturation électronique.

De plus en plus de clients nous demandent de les aider sur d’autres questions fiscales pour lesquelles ils ont peut-être déjà fait appel à des sociétés de conseil, comme par exemple déterminer l’origine des obligations fiscales, comprendre le traitement des transactions, mettre en place leurs enregistrements afin qu’ils puissent déclarer correctement l’impôt en premier lieu ou fournir un représentant fiscal dans des pays où ils n’ont peut-être pas réellement d’établissement permanent.

En plus de nos équipes de conformité, de réglementation et de technologie, nous avons compris qu’une grande ressource pour nos clients serait une équipe interne d’experts, que ce soit dans le domaine des lois sur la TVA et les TPI, ou dans la compréhension des données, systèmes et processus complexes. C’est une ressource supplémentaire pour les aider et leur fournir cette approche globale et holistique afin que nous puissions leur expliquer non seulement comment la taxe va affecter leurs systèmes, mais aussi la façon dont leur entreprise fonctionne et les implications.

Notre équipe de conseillers aide également les clients à faire face aux changements législatifs, tels que le prochain paquet sur le commerce électronique, afin de leur montrer où pourrait se situer leur responsabilité demain et quelles sont les options qui s’offrent à eux. Là encore, dans le but de résoudre leurs problèmes futurs et de les aider à traverser ce labyrinthe fiscal, les conseillers sont un complément idéal à l’équipe.

Dans le cadre de notre mission de résoudre les problèmes fiscaux pour de bon, nous voulons que nos clients puissent s’adresser à nous pour tout et nous aurons une solution pour tout ce qu’ils recherchent.

Ce mélange d’expertise fiscale, de technologie et de portée mondiale est unique sur le marché. Traditionnellement, certains de nos clients s’adressent à des sociétés de conseil pour les aider à résoudre des problèmes fiscaux, mais ils ont constaté que très peu d’organisations disposent d’un portefeuille aussi complet de solutions technologiques pour répondre à leurs besoins. Ce dont nous sommes fiers, c’est que nos clients peuvent s’adresser à nous pour obtenir de l’aide en matière de conformité, de facturation électronique ou de CTC, mais nous pouvons également leur offrir un service global grâce à notre groupe de conseil.

Selon vous, où va l’avenir de la fiscalité ?

Il ne fait aucun doute que l’avenir de la fiscalité est en temps réel et numérique. Ce n’est plus seulement le problème de la fonction fiscale, c’est aussi le problème des entreprises. Ce que nous voyons maintenant, c’est que les autorités fiscales veulent que les factures et les transactions soient réglées avant même d’être envoyées aux clients. Nous constatons également que les rapports qui étaient autrefois établis sur une base mensuelle ou trimestrielle doivent être faits tous les jours.

C’est là que la mise en place de systèmes appropriés est importante pour résoudre le problème, mais vous voulez également avoir une vue globale et holistique de la manière dont vous pouvez répondre à ces problèmes et comment vous assurer que les systèmes sont préparés non seulement aux exigences de la numérisation pour le moment mais aussi à celles qui suivront inévitablement.

La fiscalité est de plus en plus mondialisée et numérisée, et devient une fonction essentielle des entreprises plutôt qu’une fonction qui se fait après coup.

Passez à l’action

Vous avez un problème fiscal pour lequel vous avez besoin d’aide ? Parlez à nos experts pour voir comment Sovos peut vous aider à résoudre définitivement votre problème fiscal.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Sovos

Sovos was built to solve the complexities of the digital transformation of tax, with complete, connected offerings for tax determination, continuous transaction controls, tax reporting and more. Sovos customers include half the Fortune 500, as well as businesses of every size operating in more than 70 countries. The company’s SaaS products and proprietary Sovos S1 Platform integrate with a wide variety of business applications and government compliance processes. Sovos has employees throughout the Americas and Europe, and is owned by Hg and TA Associates.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]