Le droit de timbre portugais et la façon dont les rapports changent

Sovos
juillet 20, 2021

L’introduction du nouveau système portugais de droits de timbre a sans doute été l’un des changements les plus importants dans la déclaration de la TIP en 2021, même si le dernier système de déclaration n’a pas été accompagné de changements dans la structure des taux d’imposition.

Les nouvelles exigences de déclaration devaient initialement commencer avec les déclarations de janvier 2020. Elles ont toutefois été reportées à avril 2020, puis à janvier 2021 en raison de la pandémie de COVID-19.

Comment cela affecte-t-il les rapports ?

En plus des informations actuellement demandées, les informations obligatoires requises pour une soumission réussie des déclarations comprennent maintenant :

  • Territorialité : Lieu précis d’où le risque a été émis (c’est-à-dire à l’intérieur ou à l’extérieur du Portugal)</
  • Nom de l’assuré (numéro d’identification fiscale) : Numéro d’identification fiscale du titulaire de la police</
  • Code du pays de l’assuré : Le code du pays de l’assuré auquel correspond l’identifiant fiscal.
  • Localisation du risque assuré au Portugal : Le code postal auquel le contrat se rapporte, en raison de l’obligation faite par les autorités portugaises de déclarer le droit de timbre au niveau provincial, ou au moins si le risque est situé au Portugal continental, aux Açores ou à Madère.

Les leçons apprises et comment Sovos vous aide à vous adapter

Nos systèmes de reporting ont évolué pour aider les clients à répondre à ces nouvelles exigences.

Par exemple, notre service technique a élaboré une formule qui confirme la validité d’un identifiant afin de faciliter la validation des données et l’établissement de rapports. Par conséquent, un contrôle de sens a été créé dans nos systèmes pour déterminer si un identifiant est valide.

Avec le récent changement dans le traitement des lignes négatives de droits de timbre, nous avons également modifié nos calculs pour tenir compte de deux méthodes contrastées de traitement des négatifs dans nos systèmes.

Auparavant, les autorités portugaises chargées des droits de timbre et de la parafiscalité avaient des exigences identiques pour la présentation des lignes négatives. Cependant, l’introduction du système de déclaration plus complexe du droit de timbre a nécessité des modifications de la déclaration initiale de la police.

On comprendra que cette nouvelle exigence constitue une approche plus judicieuse de la déclaration fiscale et qu’elle sera probablement introduite dans davantage de systèmes fiscaux à l’avenir.

L’avenir

Comme pour tout nouveau système de déclaration, des changements dans vos procédures mensuelles sont nécessaires. Nos processus et logiciels de conformité IPT sont mis à jour au fur et à mesure des changements réglementaires, ce qui assure la tranquillité d’esprit de nos clients.

Et avec chaque nouveau système de déclaration, nous apprenons de plus en plus comment les autorités fiscales du monde entier tentent d’entrer dans l’ère numérique avec des pratiques plus rationalisées, des connaissances et un aperçu pour accroître l’efficacité et combler le fossé fiscal.

Passez à l’action

Contactez nos experts pour obtenir de l’aide concernant vos obligations en matière de droits de timbre au Portugal.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Sovos

Sovos was built to solve the complexities of the digital transformation of tax, with complete, connected offerings for tax determination, continuous transaction controls, tax reporting and more. Sovos customers include half the Fortune 500, as well as businesses of every size operating in more than 70 countries. The company’s SaaS products and proprietary Sovos S1 Platform integrate with a wide variety of business applications and government compliance processes. Sovos has employees throughout the Americas and Europe, and is owned by Hg and TA Associates.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]