Facturation électronique en Italie – Changements à venir à partir de juillet 2022

Kelly Muniz
mai 31, 2022

Depuis qu’elle est devenue le premier pays de l’UE à rendre la facturation électronique obligatoire par le biais d’un processus de dédouanement en 2019, l’Italie a maintenu un rythme soutenu dans l’amélioration de son système de contrôle continu des transactions (CTC) afin de combler les lacunes en matière de conformité à la TVA.

Au cours des dernières années, l’Italie a progressivement élargi son système en introduisant divers mandats. Les changements suivants reflètent les efforts déployés par le gouvernement pour lier les objectifs lâches et imposer des mécanismes de contrôle plus étendus afin de parvenir à un système efficace et bien équilibré.

Les modifications énumérées ci-dessous entreront en vigueur le 1er juillet 2022, certaines étant déjà disponibles sur une base volontaire et d’autres permettant un court délai de grâce pour l’ajustement.

Déclaration obligatoire des factures transfrontalières par l’intermédiaire de l’IDS

Le retrait du système de déclaration fiscale, Esterometro, obligera les contribuables italiens à déclarer toutes les transactions transfrontalières par l’intermédiaire du Sistema di Interscambio (SDI). Étant donné que le dédouanement des factures transfrontalières n’entre pas dans le champ d’application du système italien de la CCT, il s’agit d’un pas clair vers la centralisation.

Les contribuables peuvent continuer à échanger des factures de toute manière convenue, y compris le format FatturaPA. La déclaration, cependant, doit être effectuée par l’intermédiaire de l’IDS en utilisant le format FatturaPA. Cela est facultatif depuis janvier 2022.

Nouveaux contribuables dans le champ d’application du mandat de facturation électronique

L’Italie a récemment élargi le champ d’application de son mandat de facturation électronique en introduisant de nouveaux groupes de contribuables:

  • Contribuables qui adoptent le régime d’imposition forfaitaire (régime forfettario)
  • Associations sportives amateurs et entités du troisième secteur avec un chiffre d’affaires allant jusqu’à 65 000 €

Un court délai de grâce a été établi du 1er juillet 2022 au 30 septembre 2022. Pendant cette période, ces contribuables peuvent émettre des factures électroniques dans le mois suivant à compter du moment où ils ont effectué la transaction sans qu’aucune pénalité ne soit appliquée.

Le nouveau mandat stipule également que les microentreprises dont les revenus ou les redevances ne dépassent pas 25 000 € par an seront tenues d’émettre et d’effacer des factures électroniques auprès de l’IDS, mais cela ne commencera qu’en janvier 2024.

Facturation électronique obligatoire entre l’Italie et Saint-Marin

À la suite du mandat italien de la CCT, l’Italie et Saint-Marin ont entamé des négociations pour permettre l’échange de factures entre les deux pays grâce au système plus moderne fondé sur le dédouanement, qui oblige les contribuables à émettre et à effacer des factures électroniques en utilisant le format FatturaPA. Cela a été établi en créant un modèle « à quatre coins » avec le SDI italien comme point d’accès pour les contribuables italiens et la plate-forme HUB-SM comme homologue SDI du côté de Saint-Marin.

Le mandat couvre la vente de marchandises expédiées à Saint-Marin pour les contribuables qui sont des résidents, établis ou identifiés en Italie. Pour les ventes de marchandises à destination de l’Italie, une facture électronique doit être émise par les opérateurs économiques avec une identification qui leur a été attribuée par la République de Saint-Marin. Un effet important de ce mandat est que les obligations de déclaration par l’intermédiaire d’Esterometro prendront fin.

La phase de transition volontaire a débuté en octobre 2021.

Se préparer au changement

Le début du deuxième semestre de 2022 apportera des changements importants, et les contribuables ont peu de temps pour se conformer à l’approche du mois de juillet. Comprendre comment ces nouvelles exigences peuvent affecter votre entreprise garantira la conformité et évitera les erreurs inutiles.

Passez à l’action

Parlez à notre équipe si vous avez des questions sur les dernières exigences en matière de facturation électronique en Italie. Sovos a plus d’une décennie d’expérience dans la mise à jour de ses clients sur les mandats de facturation électronique dans le monde entier.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Kelly Muniz

Kelly Muniz is a Junior Regulatory Counsel at Sovos. Based in Stockholm and originally from Brazil, Kelly earned a Bachelor’s degree in Law in her home country, where she worked as a licensed lawyer. She also holds a Master’s degree in EU Business Law from Lund University in Sweden.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]