Considérations pratiques pour les numéros EORI

Alex Smith
juillet 6, 2022

L’UE et le Royaume-Uni utilisent le système d’enregistrement et d’identification des opérateurs économiques (EORI) pour identifier les professionnels.

Qu’est-ce qu’un numéro EORI ?

Les entreprises et les personnes souhaitant commercer dans l’UE et au Royaume-Uni doivent utiliser le numéro EORI comme numéro d’identification dans toutes les procédures douanières lors de l’échange d’informations avec les administrations douanières. L’UE dispose d’un numéro d’identification standard dans toute l’UE, tandis que le Royaume-Uni exige un numéro GB EORI distinct pour le commerce au Royaume-Uni après le Brexit.L’objectif d’avoir un identifiant standard dans l’UE est de créer une efficacité à la fois pour les commerçants et les autorités douanières. Cependant, il est essentiel de s’assurer que tous les aspects du système sont pris en compte.

Qui a besoin d’un numéro EORI ?

Le principal besoin d’un numéro EORI est de pouvoir déposer une déclaration en douane pour les importations et les exportations. À titre indicatif, un négociant doit obtenir un numéro EORI dans le premier pays d’importation ou d’exportation. Les transporteurs auront également besoin d’un numéro EORI.

Format de numéro EORI

Le numéro EORI existe en deux parties :

  • le code de pays de l’État membre signalant; suivi de
  • Un code ou un numéro unique dans l’État membre

Le Royaume-Uni a également adopté ce format, avec à la fois des numéros GB EORI pour le commerce vers la Grande-Bretagne (GB) et un numéro XI EORI pour le commerce via le protocole d’Irlande du Nord. Le Royaume-Uni et l’UE disposent de bases de données en ligne où il est possible de vérifier l’état d’un numéro EORI.

Numéros EORI GB et XI

Depuis que le Royaume-Uni a quitté l’UE, il est maintenant nécessaire d’avoir un numéro EORI GB distinct pour importer et exporter à partir de GB. Ce numéro ne sera pas valable dans l’UE. Toutefois, si les entreprises commercent depuis l’Irlande du Nord, il est possible, en raison du protocole d’Irlande du Nord, de demander un numéro XI EORI à importer dans l’UE.Initialement, après l’introduction du préfixe XI, plusieurs problèmes ont été signalés. Parmi eux figuraient les autorités fiscales qui n’étaient pas en mesure de reconnaître les numéros XI EORI ou de les lier aux numéros de TVA existants de l’UE. Souvent, il arrive souvent que les entreprises aient trouvé plus simple d’annuler un numéro XI EORI et de demander un numéro EORI UE dans un État membre, en particulier si cet État membre est le principal point d’entrée pour les importations dans l’UE.

Questions pratiques autour des ERII

Certains des problèmes les plus courants que nous voyons chez Sovos incluent:

  • Les entreprises n’ayant pas d’EORI avant de commencer une importation et les marchandises étant bloquées à la frontière douanière.
  • Les commerçants sont informés qu’ils ont besoin d’un numéro EORI dans chaque État membre d’importation – cependant, ce n’est pas le cas, et généralement la raison du retard douanier est une autre affaire.
  • Les entreprises qui ne lient pas l’EORI de l’UE à leurs autres immatriculations à la TVA dans l’UE.
  • Les commerçants se font dire qu’ils ont besoin d’une adresse européenne pour l’EORI – cela est normalement lié à la représentation douanière indirecte, que nous avons couverte dans notre dernier article.
  • Les entreprises pensent qu’il est possible d’utiliser le numéro EORI de leur opérateur.

Comment Sovos peut vous aider ?

Sovos fournit un service d’enregistrement EORI pour les commerçants qui doivent demander un numéro EORI. Nous pouvons également lier tous les numéros de TVA de l’UE existants à l’EORI pour nous assurer que les déclarations en douane peuvent être enregistrées correctement, garantissant ainsi un processus fluide et évitant les retards.

Passez à l’action

Contactez-nous si vous avez besoin d’aide pour vous conformer à la TVA.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Alex Smith

As a Director and member of the Consulting Services team within Managed Services, Alex has worked at Sovos since 2012. At Sovos Alex specialises in providing cross-border advice to a wide range of businesses delivering detailed analyses, reports and contract reviews regarding VAT/GST systems within the EU and beyond. Alex supports many businesses both from a consulting perspective and also by overseeing their VAT compliance obligations. Alex has worked in Indirect Tax since 2005 and his previous experience comes from working in the Big 4. Prior to joining Sovos, Alex worked as a GST consultant in New Zealand, which gave him the opportunity to develop an understanding of international GST and customs duties. Alex also spent several years in London, working in a middle markets VAT team gaining wide exposure to European VAT law. Alex is a full member of the Chartered Institute of Taxation and additionally holds a Master’s degree in Taxation.
Share This Post

E-Invoicing Compliance EMEA
December 19, 2022
Tout savoir sur la plateforme de dématérialisation partenaire (PDP)

La facturation électronique impose le passage par une plateforme de dématérialisation mais la législation laisse le choix aux entreprises : plateforme publique ? Plateforme privée ? Et laquelle choisir parmi celles qui seront immatriculées et connues sous le terme plateforme de dématérialisation partenaire ou (PDP). Typologie des factures, gestion des données, relations clients/fournisseurs, transmission, fonctionnalités…Voici […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 8, 2022
La TVA à l’ère numérique: déclaration et facturation électroniques obligatoires pour les transactions intracommunautaires de l’UE

La Commission européenne a annoncé sa proposition tant attendue de modifications législatives relatives à l’initiative ViDA (TVA à l’ère numérique). Il s’agit de l’un des développements les plus importants de l’histoire de la TVA européenne, qui affecte non seulement les entreprises européennes, mais aussi les entreprises de pays tiers dont les activités commercent avec l’UE. […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 1, 2022
Remise FEC: d’une remise sur demande à une remise périodique ?

Le FEC, qui est déjà au centre de l’activité des vérificateurs, ne doit être remis à l’administration fiscale française qu’en cas de contrôle et sur demande. Au regard de l’évolution de ces contrôles et de l’Administration notamment, tout porte à croire que prochainement le FEC devra être remis à intervalle régulier et donc préalablement à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 16, 2022
Contrôle fiscal et FEC : maitriser les risques

Digitalisation rime avec optimisation. Cela se confirme avec l’utilisation du FEC dans le contrôle fiscal. Exploitation des informations, corrélation avec d’autres documents…le data mining sert le contrôle fiscal, et le contrôle Urssaf. Depuis 2014, en cas de contrôle fiscal, un FEC (fichier des écritures comptables) dématérialisé par exercice visé doit être remis au vérificateur dans […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Créer et générer un FEC conforme : les fondamentaux

Le FEC, tel qu’il doit être remis en cas de contrôle informatisé de comptabilité de l’entreprise, est un fichier dématérialisé, une copie d’un journal comptable composé de toutes les écritures comptables de l’entreprise sur la durée d’un exercice. L’Administration a posé de nombreuses normes techniques, structurelles, qualitatives. Décryptage. Constitué des écritures comptables après opérations d’inventaire, […]