,

Dépôts en ligne des TPI au Luxembourg – Un an après

Beverleigh Gunner
avril 13, 2022

La taxe sur les primes d’assurance (IPT) sur Luxembourg est passée à la déclaration en ligne à partir de la déclaration du premier trimestre 2021. Parallèlement, ils ont également modifié la date limite de l’autorité au 15 du mois suivant le trimestre. Ce changement a provoqué quelques bouleversements car de nombreuses compagnies d’assurance extrayaient déjà des données des systèmes de souscription, examinaient les informations (parfois manuellement) et s’assuraient que les déclarations seraient correctes pour d’autres territoires également soumis le 15.

Les administrations fiscales européennes se mettent au numérique

Le Luxembourg n’a pas été le premier ni le dernier territoire à passer à une plateforme en ligne. L’Allemagne et l’Irlande ont suivi moins d’un an après la mise en œuvre par le Luxembourg. En revanche, les autorités françaises ont reporté la mise en œuvre de leur processus de déclaration en ligne à 2023. En outre, de plus en plus d’autorités fiscales exigent la création de comptes pour le prélèvement automatique plutôt que les habituels paiements SEPA ou prioritaires effectués avec des références spécifiques.

Pourquoi la déclaration d’impôts se fait-elle en ligne ?

On comprend bien pourquoi les autorités fiscales se tournent vers les plateformes en ligne. Un processus de déclaration numérique est plus facile et plus efficace pour des milliers de déclarations provenant de sources diverses. De plus, la déclaration en ligne donne aux autorités fiscales une plus grande visibilité, ce qui signifie qu’elles ont plus de possibilités d’analyse. Ce qui nous intrigue, c’est de savoir pourquoi tant d’administrations fiscales choisissent de fixer leur date limite le 15 ou autour de cette date. Cette date limite ne laisse qu’un court laps de temps aux compagnies d’assurance pour clôturer le mois, extraire les données et faire les déclarations.

Modifications de l’IPT au Luxembourg

En dehors de ces mises à jour, le Luxembourg n’a pas mis en œuvre beaucoup de changements dans le passé, concernant la TPI. Le plus récent dont nous pouvons nous souvenir est l’introduction de la taxe pour les services de secours sur les polices de classe 10 à moteur, qui est entrée en vigueur le 1er octobre 2016. Les taux d’imposition étant relativement bas par rapport à d’autres territoires, il est tout à fait plausible que nous puissions assister à une future augmentation.

L’IPT est une taxe de niche qui n’est pas toujours au premier plan du radar des entreprises. Ce n’est que lorsque nous avons commencé à examiner le processus réel de dépôt des déclarations en ligne que nous avons réalisé que le processus est une adaptation de ce qui est utilisé pour la TVA et d’autres taxes ou conçu autour des assureurs nationaux plutôt que de la liberté de services. C’est du moins ce qu’il semble pour le Luxembourg.

Au cours de l’année écoulée, nous avons constaté que le système de déclaration en ligne est devenu plus rapide et plus facile à naviguer, les délais entre l’authentification d’une déclaration prenant quelques secondes plutôt que quelques minutes. La déclaration est toujours similaire à ce qui était soumis sur le formulaire papier, en décomposant les responsabilités par classe d’affaires, en entrant les primes et ensuite une application automatique du taux de pourcentage.

Est-ce la fin du passage des territoires à une solution de déclaration en ligne ? Probablement pas. Les autorités fiscales vont-elles continuer à numériser la TIP pour l’aligner sur la plupart des autres déclarations fiscales ? Nous le pensons.

Passez à l’action

Vous avez besoin de comprendre les exigences du Luxembourg en matière d’IPT ? Contactez nos experts à l’adresse et tenez-vous au courant de l’évolution constante des règles européennes en matière de TPI en nous suivant sur LinkedIn et Twitter.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Beverleigh Gunner

As a Director, Compliance Services for IPT, Bev leads the compliance function to fulfil its obligations to customers. She is a longstanding member of the Sovos team with over 14 years of dedicated IPT compliance experience. Throughout her time, she has been involved in Process Management, Business Analysis, as well as continuing to drive our program of digitization.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]