Série d’experts Partie V : Nouveaux rôles pour l’informatique dans le sillage de l’expansion des mandats mondiaux

Christiaan Van Der Valk
octobre 27, 2022

Partie V de V – Christiaan Van Der Valk, vice-président, stratégie et réglementation, Sovos 

Cliquez ici pour lire la partie IV de la série.  

Les lois sur la facturation électronique imposées par le gouvernement font leur chemin dans presque toutes les régions du monde, apportant des mandats et des attentes plus stricts aux entreprises. Insérés dans tous les aspects de vos opérations, les gouvernements sont maintenant une influence omniprésente dans votre pile de données en examinant chaque transaction en temps réel lorsqu’elle traverse votre réseau. La surveillance en temps réel a également permis une application en temps réel qui peut varier en gravité allant d’amendes importantes à la fermeture complète de votre entreprise. Tout cela a créé une nouvelle réalité pour les responsables informatiques qui ont besoin d’une stratégie pour faire face à ces changements globaux. Nous avons demandé à notre vice-président de la stratégie et de la réglementation, Christiaan Van Der Valk, de nous donner son avis sur la façon dont cela affectera les services informatiques et sur la meilleure façon de se préparer.

Q : Avec les autorités gouvernementales désormais dans les données des entreprises et exigeant des rapports réels ou quasi réels, quel impact cela aura-t-il sur les services informatiques ?

CV: La numérisation de la TVA et d’autres taxes élargit considérablement la portée des systèmes financiers et transactionnels qui doivent répondre à des exigences gouvernementales spécifiques et en constante évolution. Ce phénomène d’élargissement et de décentralisation de la conformité fiscale dans le paysage des systèmes et des processus d’une entreprise se produit en même temps que davantage de ces applications (pour l’automatisation des comptes fournisseurs, l’EDI, les achats, l’automatisation de la chaîne d’approvisionnement, la gestion des voyages et des dépenses, la commande à l’encaissement, la gestion des communications clients, etc.) sont utilisées sur une base SaaS en mode multi-locataire.

Cela vous oblige à faire le point sur les applications qui peuvent entrer dans le champ d’application des exigences en matière de TVA dans toutes les juridictions concernées, et à examiner les contrats des fournisseurs pour vous assurer de la clarté quant à la responsabilité de la conformité. Les pratiques d’approvisionnement pour l’octroi de licences à ces applications externes peuvent également devoir être revues pour s’assurer que la passation de marchés en matière de conformité fiscale est appropriée dès le départ.

Q : Pour respecter les mandats gouvernementaux et s’assurer que les opérations se poursuivent sans interruption, quelles priorités les TI doivent-elles prioriser ? Quelle approche recommanderiez-vous?

CV: Un facteur clé de succès est la mesure dans laquelle l’informatique et la fiscalité peuvent s’associer pour apporter des changements dans l’organisation. La réponse par défaut aux changements de fiscalité indirecte sera de les considérer comme évolutifs et mieux résolus par les filiales locales. L’introduction des CTC, cependant, est un changement de paradigme et l’une des conséquences est que la résolution de ces défis de manière décentralisée peut nuire au potentiel de transformation numérique d’une entreprise. Les technologies de l’information et la fiscalité doivent travailler en étroite collaboration pour sensibiliser toutes les parties prenantes des entreprises et des pays à l’importance d’une réponse coordonnée et stratégique à ce changement profond. Le rôle des technologues fiscaux qui se spécialisent dans ces défis interdisciplinaires ne peut être sous-estimé.

Beaucoup de choses ont changé dans le monde de la facturation électronique mandatée par le gouvernement. Les investissements continus des autorités gouvernementales dans la technologie ont mis les régulateurs dans la position d’exiger une plus grande transparence ainsi que des rapports plus détaillés et en temps réel. Pour répondre à ces demandes, les entreprises se tournent vers leurs organisations informatiques. La bonne nouvelle est que vous n’avez pas besoin de faire cavalier seul. Sovos possède l’expertise pour vous guider à travers cette évolution mondiale basée sur notre expérience de travail avec de nombreuses grandes marques mondiales.

Passez à l’action

Besoin d’aide pour suivre les mandats mondiaux? Contactez l’équipe d’experts fiscaux de Sovos.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Christiaan Van Der Valk

Christiaan Van Der Valk is vice president, strategy. Elected a World Economic Forum Global Leader for Tomorrow in 2000, Christiaan is an internationally recognized voice on e-business strategy, law, policy, best practice and commercial issues. Formerly co-founder and president of Trustweaver (acquired by Sovos), Christiaan also holds long-standing leadership roles at the International Chamber of Commerce (ICC) and the European E-invoicing Service Providers Association (EESPA). Over the past 20 years, he has presented at and authored key papers for international meetings at the Organisation for Economic Cooperation and Development (OECD), the Asia Europe Meeting, World Trade Organization and several other UN agencies. Christiaan earned his Master of Laws degree from Erasmus Universiteit Rotterdam.
Share This Post

E-Invoicing Compliance EMEA
December 19, 2022
Tout savoir sur la plateforme de dématérialisation partenaire (PDP)

La facturation électronique impose le passage par une plateforme de dématérialisation mais la législation laisse le choix aux entreprises : plateforme publique ? Plateforme privée ? Et laquelle choisir parmi celles qui seront immatriculées et connues sous le terme plateforme de dématérialisation partenaire ou (PDP). Typologie des factures, gestion des données, relations clients/fournisseurs, transmission, fonctionnalités…Voici […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 8, 2022
La TVA à l’ère numérique: déclaration et facturation électroniques obligatoires pour les transactions intracommunautaires de l’UE

La Commission européenne a annoncé sa proposition tant attendue de modifications législatives relatives à l’initiative ViDA (TVA à l’ère numérique). Il s’agit de l’un des développements les plus importants de l’histoire de la TVA européenne, qui affecte non seulement les entreprises européennes, mais aussi les entreprises de pays tiers dont les activités commercent avec l’UE. […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 1, 2022
Remise FEC: d’une remise sur demande à une remise périodique ?

Le FEC, qui est déjà au centre de l’activité des vérificateurs, ne doit être remis à l’administration fiscale française qu’en cas de contrôle et sur demande. Au regard de l’évolution de ces contrôles et de l’Administration notamment, tout porte à croire que prochainement le FEC devra être remis à intervalle régulier et donc préalablement à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 16, 2022
Contrôle fiscal et FEC : maitriser les risques

Digitalisation rime avec optimisation. Cela se confirme avec l’utilisation du FEC dans le contrôle fiscal. Exploitation des informations, corrélation avec d’autres documents…le data mining sert le contrôle fiscal, et le contrôle Urssaf. Depuis 2014, en cas de contrôle fiscal, un FEC (fichier des écritures comptables) dématérialisé par exercice visé doit être remis au vérificateur dans […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Créer et générer un FEC conforme : les fondamentaux

Le FEC, tel qu’il doit être remis en cas de contrôle informatisé de comptabilité de l’entreprise, est un fichier dématérialisé, une copie d’un journal comptable composé de toutes les écritures comptables de l’entreprise sur la durée d’un exercice. L’Administration a posé de nombreuses normes techniques, structurelles, qualitatives. Décryptage. Constitué des écritures comptables après opérations d’inventaire, […]