,

SAF-T – Quelle est la prochaine étape ?

Kelsey O'Gorman
novembre 20, 2020

La dernière fois que nous avons examiné la situation mondiale de la SAF-T, il y a plus d’un an, de nombreux changements et propositions ont été faits, notamment dans l’UE. Voyons ce qui a changé depuis lors, ainsi que ce à quoi il faut s’attendre au cours de l’année ou des deux prochaines années.

Une mise à jour

Qu’est-ce que la SAF-T ?

Le concept de fichier d’audit standard pour la fiscalité (SAF-T) a été introduit en 2005 par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE ) dans le but de permettre aux auditeurs d’accéder à des données comptables fiables dans un format facilement lisible. Cet objectif est atteint, en partie, en permettant aux entreprises d’exporter des informations de leurs systèmes comptables (factures, paiements, journaux de grand livre et fichiers maîtres). En retour, les audits devraient être plus efficaces et efficients sur la base du format standardisé défini par l’OCDE. Bien que mineur, le fait que les pays puissent exiger un format différent pour la saisie des données constitue un problème, ce qui peut signifier qu’il n’existe pas deux pays qui appliquent les FAS-T exactement de la même manière.

Quoi de neuf en 2020 ?

Pologne

Le plus grand acteur dans le domaine du SAF-T est maintenant la Pologne. Introduit pour la première fois en 2016 pour les gros contribuables, le SAF-T a certainement évolué au fil des ans. À partir du 1er octobre 2020, tous les contribuables doivent soumettre la déclaration JPK_V7M/K qui remplace la déclaration JPK_VAT et les déclarations de TVA périodiques précédemment déposées. Cette nouvelle exigence comprend une partie déclaration, qui correspond à la déclaration de TVA qui n’est plus soumise, et une partie enregistrements, qui représente la partie JPK_VAT qui n’est plus soumise.

Le changement le plus important pour les contribuables qui avaient précédemment soumis la TVA JPK_VAT est l’introduction des codes de groupes de marchandises (également appelés GTU). Les contribuables doivent désormais désigner des transactions spécifiques vulnérables à la fraude avec les codes GTU pertinents sur les factures. En outre, la Pologne exige que certaines autres transactions soient signalées par des marqueurs de factures, notamment les transactions entre parties liées et les opérations de paiement fractionné.

La Pologne est le premier pays à remplacer entièrement la déclaration de TVA par l’obligation d’un fichier SAF-T. D’autres pays vont certainement prendre note de la question de savoir si cette exigence freine la fraude à la TVA et réduit l’écart de TVA.

Roumanie

Après avoir annoncé son intention de mettre en œuvre le programme SAF-T, la Roumanie n’a pas encore publié de directives officielles sur la manière dont ce programme prendra effet ou sur la date à laquelle il le fera. Des rapports récents indiquent que l’Agence nationale roumaine pour l’administration fiscale (ANAF) prévoit de commencer la phase pilote de dépôt des demandes SAF-T en 2021, bien que l’ANAF n’ait pas confirmé de nouveaux délais. Les contribuables devraient certainement suivre de près les informations supplémentaires sur la mise en œuvre en Roumanie.

Hongrie

La Hongrie est un autre pays qui a fixé à 2021 la date d’entrée en vigueur de l’exigence de SAF-T. Annoncée à la fin de l’année dernière, l’Autorité nationale des impôts et des douanes (NAV) a lancé un projet pilote pour introduire le SAF-T en plus de l’obligation actuelle de déclaration en temps réel de la Hongrie. La date d’entrée en vigueur prévue était le 1er janvier 2021, mais le document de consultation publique disponible sur le site web de l’autorité fiscale et douanière nationale permet toujours de faire des commentaires jusqu’au 1er janvier. Bien qu’aucune annonce officielle de la NAV n’ait encore été faite, cette date devrait être repoussée à la fin de 2021 ou au début de 2022.

Alors que les gouvernements du monde entier continuent à introduire des mesures visant à accroître l’efficacité fiscale et à réduire les écarts de TVA, les entreprises doivent s’assurer que leurs processus et leurs systèmes peuvent être conformes. Comme le montrent les mesures ci-dessus, le SAF-T permet aux autorités fiscales d’accéder à des données comptables fiables dans un format facilement lisible et reste efficace et populaire dans la lutte contre la fraude et l’évasion de la TVA.

Passez à l’action

Découvrez comment Sovos peut vous aider à centraliser, normaliser et automatiser vos obligations en matière de TVA et de déclaration fiscale.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Kelsey O'Gorman

Kelsey O’Gorman is a Regulatory Counsel at Sovos. Within Sovos’ Regulatory Analysis function, Kelsey focuses on global sales tax and VAT issues, supporting both the tax determination and reporting engines. Kelsey received her B.A. in Psychology from University at Buffalo and her J.D. from Roger Williams University School of Law. She is a member of the Massachusetts Bar.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]