Portugal : Les nouvelles réglementations sur le numéro d’identification unique et le code QR posent des problèmes

Gabriel Pezzato
août 18, 2020

Comme prévu , l’administration fiscale portugaise a publié de nouvelles informations sur la réglementation des factures. Les nouvelles de la semaine dernière concernant le report des exigences établies lors de la mini réforme de la facture électronique du pays, et le retrait de l’obligation pour une entreprise de communiquer un ensemble d’informations à l’administration fiscale, ont abouti à la réglementation tant attendue sur le numéro d’identification unique et les codes QR.

De retour en 2019, la loi-décret 28/2019 a introduit le numéro d’identification unique et le code QR comme contenu obligatoire des factures. Auparavant, l’entrée en vigueur était prévue pour le 1er janvier 2020, mais les détails sur ce qui constitue un tel numéro d’identification unique et le contenu des codes QR étaient manquants. Cependant, le gouvernement portugais a maintenant publié une ordonnance qui réglemente davantage ces deux exigences.

Un nouveau code de validation

Selon l’ordonnance 195/2020, à partir du 1er janvier 2021, les entreprises émettant des factures de droit portugais doivent communiquer aux autorités fiscales portugaises les séries utilisées dans les factures, avant qu’elles ne soient appliquées. Une fois la série communiquée, l’autorité fiscale émet un code de validation pour chaque série de numéros déclarée.

Ce code de validation est ensuite utilisé comme partie du numéro d’identification unique qui a été nommé ATCUD. L’ATCUD comprend le code de validation de la série et un numéro séquentiel au sein de la série au format « ATCUD:Code de validation-Numéro séquentiel ». L’ATCUD doit être inclus dans toutes les factures immédiatement avant le code QR et être lisible sur chaque page de la facture.

Pour obtenir un code de validation, les contribuables doivent communiquer les données suivantes à l’autorité fiscale portugaise :

  1. L’identification de la série de documents ;
  2. Le type de document, suivant les types de documents établis dans la structure de données SAF-T (PT) ;
  3. Le numéro de départ du numéro séquentiel utilisé dans la série ;
  4. La date à laquelle le contribuable est censé commencer à utiliser la série pour laquelle un code de validation est requis ;

Une fois approuvé, l’autorité fiscale crée un code de validation d’une taille minimale de huit caractères.

Selon l’Ordonnance, le numéro séquentiel qui fait également partie de l’ATCUD est une référence obtenue à partir d’un champ spécifique de la version portugaise du fichier SAF-T.

Bien que l’ordonnance ait voulu introduire des détails sur le code QR, elle indique que les spécifications techniques seront publiées sur le site web de l’autorité fiscale. L’ordonnance stipule néanmoins qu’un code QR doit être inclus dans toutes les factures et documents émis par un logiciel certifié. Elle précise également que le code QR doit être inclus dans le corps de la facture (sur la première ou la dernière page) et être lisible. Les spécifications techniques du code QR sont disponibles sur le site web de l’administration fiscale .

L’ordonnance de la semaine dernière ne modifie pas le champ des entreprises qui doivent utiliser un logiciel certifié pour émettre des factures, ni les exigences de certification. Cependant, les contribuables portugais doivent, une fois de plus, adapter leurs processus commerciaux et de conformité actuels et sont sous pression pour changer leurs systèmes avant l’échéance du 1er janvier 2021.

Passez à l’action

Pour vous tenir au courant de l’évolution du paysage de la conformité à la TVA, téléchargez Trends : Continuous Global VAT Compliance et suivez-nous sur LinkedIn et Twitter pour rester à l’affût des nouvelles réglementaires et autres mises à jour.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Gabriel Pezzato

Gabriel Pezzato is a Senior Regulatory Counsel at Sovos. Based in Stockholm and originally from Brazil, Gabriel’s background is in tax, corporate and administrative law. Gabriel earned a Law degree and a specialization degree in Tax Law in his home country and has a master’s degree in International and European Tax Law from Uppsala University (Sweden).
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]