,

Pologne : Contribution du Médiateur des assurances

Kateryna Binkowska
décembre 15, 2021

Actuellement, la Pologne n’a pas de taxe sur les primes d’assurance (IPT). À la place, il existe une taxe parafiscale appelée contribution du médiateur des assurances (IOC). Elle est actuellement perçue à un taux de 0,02 % et est entrée en vigueur le 1er janvier 2020 pour toutes les compagnies d’assurance opérant dans le cadre de la liberté de services (FOS) en Pologne.

L’IOC s’applique aux 18 catégories d’assurance non-vie. Elle est applicable à toutes les compagnies d’assurance qui vendent de l’assurance en Pologne ou qui collectent des primes auprès de personnes polonaises. Avant sa date d’entrée en vigueur, le 1er février 2014, elle ne s’appliquait qu’aux assureurs nationaux ou aux assureurs étrangers ayant des succursales en Pologne.

La base du CIO est la prime qui doit être payée à l’assureur pour obtenir la couverture d’assurance.

Déclaration des contributions du médiateur des assurances

La déclaration pour IOC peut être délicate en raison des différents noms et systèmes de numérotation des déclarations trimestrielles. Par exemple : Le trimestre I (trimestre 1) de l’année en cours couvre les mois d’octobre, novembre et décembre de l’année précédente. La déclaration trimestrielle doit être remise 90 jours après la période de déclaration. Dans cet exemple, la déclaration du premier trimestre doit être déposée avant le 31 mars de l’année en cours.

Tous les paiements effectués tout au long de l’année sont considérés comme des prépaiements ou des paiements anticipés. Par exemple, les dettes nées au premier trimestre 2021 sont déclarées dans la période fiscale du deuxième trimestre 2021 comme un paiement anticipé pour le deuxième trimestre 2021.

Le rapport annuel doit être remis au plus tard le 30 juin de l’année suivante. Ce rapport est soumis au médiateur des assurances et résume les primes effectivement perçues l’année précédente (par exemple, pour 2020, un rapport est soumis avant le 30 juin 2021 et résume le montant total des primes perçues par l’assureur en 2020).

L’ombudsman des assurances détermine ensuite ses exigences de financement, et un ajustement est effectué en fonction de la différence entre le pourcentage de la part du marché de l’assureur multiplié par les exigences de financement et les paiements déjà effectués pour l’année de déclaration.

Le redressement effectué par le Médiateur peut amener les autorités fiscales à exiger des fonds supplémentaires ou à accorder un remboursement. L’un ou l’autre résultat est communiqué par les autorités par le biais de lettres de règlement annuelles qui arrivent généralement avant la fin du mois d’octobre.

Les assureurs sont tenus de conserver les contrats d’assurance et les documents nécessaires à la déclaration fiscale pendant cinq ans à compter de la date d’expiration du contrat.

Si le contribuable ne déclare et ne verse pas l’impôt conformément à la réglementation, l’autorité compétente peut exiger des intérêts différés et demander une évaluation de l’impôt. Dans ce cas, le tribunal peut prononcer une amende et/ou une peine d’emprisonnement de la direction de l’entreprise pouvant aller jusqu’à trois ans, conformément au code des sanctions fiscales du 10 septembre 1999.

Pour toute compagnie d’assurance opérant sous le régime du FOS en Pologne, il est essentiel de comprendre les détails de la contribution du médiateur des assurances et les exigences en matière de rapports pour garantir la conformité.

Passez à l’action

Vous avez besoin d’aide pour vous assurer que votre entreprise reste conforme aux changements actuels et futurs d’IOC ? Contactez l’équipe Sovos aujourd’hui.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Kateryna Binkowska

Kateryna is a senior compliance services representative for IPT and joined Sovos in 2019. She has a Bachelor Degree in Economics and Management from the National Economic University, Kiev, Ukraine and from The Institute of Certified Bookkeepers, London.
Share This Post

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 1, 2022
Remise FEC: d’une remise sur demande à une remise périodique ?

Le FEC, qui est déjà au centre de l’activité des vérificateurs, ne doit être remis à l’administration fiscale française qu’en cas de contrôle et sur demande. Au regard de l’évolution de ces contrôles et de l’Administration notamment, tout porte à croire que prochainement le FEC devra être remis à intervalle régulier et donc préalablement à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 16, 2022
Contrôle fiscal et FEC : maitriser les risques

Digitalisation rime avec optimisation. Cela se confirme avec l’utilisation du FEC dans le contrôle fiscal. Exploitation des informations, corrélation avec d’autres documents…le data mining sert le contrôle fiscal, et le contrôle Urssaf. Depuis 2014, en cas de contrôle fiscal, un FEC (fichier des écritures comptables) dématérialisé par exercice visé doit être remis au vérificateur dans […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Créer et générer un FEC conforme : les fondamentaux

Le FEC, tel qu’il doit être remis en cas de contrôle informatisé de comptabilité de l’entreprise, est un fichier dématérialisé, une copie d’un journal comptable composé de toutes les écritures comptables de l’entreprise sur la durée d’un exercice. L’Administration a posé de nombreuses normes techniques, structurelles, qualitatives. Décryptage. Constitué des écritures comptables après opérations d’inventaire, […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Comprendre le Fichier des Ecritures Comptables (FEC) et son utilité

Obligatoire en France depuis le 1er janvier 2014, le FEC ou fichier des écritures comptables est à présenter par l’entreprise lors d’un contrôle fiscal. Que doit contenir le FEC ? Quel doit être son format ? Quand le remettre ? Voici des éléments pratiques pour cerner cette obligation et s’y conformer. Depuis le 1er janvier 2014, tout contribuable […]

E-Invoicing Compliance North America
November 14, 2022
Gérez vos mandats avant qu’ils ne commencent à vous gérer

C’est une bonne année pour être un leader informatique. Après beaucoup trop d’années où l’expression « faire plus avec moins » était le mantra de la plupart des organisations en matière de dépenses technologiques, les choses s’améliorent enfin. Selon le cabinet d’études Gartner, les dépenses informatiques atteindront environ 4,5 billions de dollars en 2022. Cela représente une […]