Oman introduit un système de TVA

Andrew Decker
avril 20, 2021

Le Sultanat d’Oman a imposé une taxe sur la valeur ajoutée à partir du 16 avril 2021. La mise en œuvre du système de TVA est prévue par phases, les entreprises devant s’inscrire à la TVA à différents moments au cours de l’année prochaine en fonction de leur chiffre d’affaires.

Chiffre d’affaires Date limite d’inscription obligatoire Date d’entrée en vigueur de l’enregistrement
Supérieur à 1 000 000 OMR 15 mars 2021 16 avril 2021
500 000 OMR à 1 000 000 OMR 31 mai 2021 1er juillet 2021
250.000 OMR à 499.999 OMR 31 août 2021 1er octobre 2021
38,500 OMR à 249,999 OMR 28 février 2022 1er avril 2022

La TVA sera imposée à un taux de 5 % sur les fournitures de biens et de services provenant d’Oman, ainsi que sur les importations. La plupart des services fournis par les entreprises aux consommateurs doivent être fournis dans le pays de résidence du fournisseur. Toutefois, il existe plusieurs exceptions, telles que les fournitures de services électroniques et de télécommunications (qui sont imputées à Oman si elles sont utilisées dans ce pays) ou les fournitures de services de restauration. Les entreprises enregistrées à la TVA doivent déposer des déclarations trimestrielles via un portail électronique.

Les fournitures suivantes sont soumises à un taux zéro de TVA :

  • Denrées alimentaires spécifiées énumérées dans la réglementation sur la TVA
  • Médicaments et équipements médicaux spécifiés
  • L’offre d’or, d’argent et de platine d’investissement
  • Prestations de transport international et intra-CCG de marchandises ou de passagers et prestations de services liées à ce transport
  • La fourniture de moyens de transport aériens, maritimes et terrestres destinés au transport de passagers et de marchandises à des fins commerciales et la fourniture de biens et de services liés au transport.
  • La fourniture d’avions de sauvetage et de bateaux de sauvetage et d’assistance
  • L’approvisionnement en pétrole, en dérivés du pétrole et en gaz naturel

Les fournitures suivantes sont exonérées de la TVA :

  • Services financiers
  • Services de santé et biens et services connexes
  • Services d’enseignement et biens et services connexes
  • Terrains non bâtis (terrains nus)
  • Revente de propriétés résidentielles
  • Transport local de passagers
  • Location de propriétés à des fins résidentielles

En 2016, les six États membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont convenu de mettre en œuvre une TVA de 5 % conformément à un cadre commun. L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont mis en œuvre leur système de TVA en 2018, Bahreïn leur emboîtant le pas en 2019. En juillet 2020, l’Arabie saoudite a porté son taux de TVA à 15 %. Le Koweït et le Qatar ont tous deux annoncé leur intention de mettre en œuvre la TVA à l’avenir, bien que le calendrier exact n’ait pas été fixé.

L’accord-cadre prévoit des règles spéciales concernant la vente de marchandises entre les États membres du CCG. Semblables aux règles de l’UE pour les fournitures intracommunautaires, ces règles ont été suspendues jusqu’à ce que davantage d’États membres aient mis en œuvre le cadre et que les infrastructures informatiques nécessaires aient été mises en place.

Les organisations qui font des affaires en Oman doivent évaluer leurs obligations en matière de TVA pour l’avenir.

De plus amples informations sur les nouvelles mesures sont disponibles sur le site web de l’autorité fiscale d’Oman : https://tms.taxoman.gov.om/portal/web/taxportal/.

Passez à l’action

Pour rester au fait de l’évolution du paysage de la conformité en matière de TVA, téléchargez Trends : Vers des contrôles continus des transactions . Suivez-nous sur LinkedIn et Twitter pour rester au courant des dernières nouvelles et mises à jour réglementaires.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Andrew Decker

Andrew Decker is a Senior Regulatroy Counsel at Sovos Compliance. Within Sovo’s Regulatory Analysis function, Andrew focuses on international VAT and GST issues and domestic sales tax issues. Andrew received a B.A. in Economics from Bates College and J.D. at Northeastern University School of Law. Andrew is a member of the Massachusetts Bar.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]