Nouvelles procédures d’infraction au Brexit dans l’UE

Charles Riordan
juillet 26, 2022

Le 22 juillet, la Commission européenne a ouvert quatre nouvelles procédures d’infraction contre le Royaume-Uni pour violation présumée du protocole de 2021 sur l’Irlande du Nord sur les conditions liées aux exigences douanières, à la taxe d’accise et à la TVA. L’UE a engagé sept procédures contre le Royaume-Uni au sujet du protocole depuis 2021.

Le Protocole d’Irlande du Nord

Après le départ du Royaume-Uni de l’UE en 2020, les parties ont convenu que les points de contrôle douaniers à la frontière terrestre entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande pourraient entraîner une instabilité politique. Le Protocole était une tentative d’éviter les postes frontières entre les deux pays.

Au lieu de cela, le protocole garantit que des contrôles douaniers sont effectués dans les ports d’Irlande du Nord avant que les marchandises ne soient dédouanées en République d’Irlande. Ce processus a effectivement créé une frontière douanière sur la mer d’Irlande. En outre, le protocole permet à l’Irlande du Nord de suivre les règles de l’UE en matière de normes de produits et de TVA relatives aux biens.

Amendements potentiels au Protocole du Royaume-Uni

Le protocole a été controversé au Royaume-Uni, car il crée des règles spéciales pour l’Irlande du Nord qui ne s’appliquent pas en Angleterre, en Écosse ou au Pays de Galles. Les membres du Parti conservateur au pouvoir au Royaume-Uni – y compris Liz Truss, l’une des favorites pour remplacer Boris Johnson au poste de Premier ministre du Royaume-Uni – ont récemment présenté un projet de loi sur le protocole d’Irlande du Nord qui permettrait au Royaume-Uni de modifier les termes du protocole.

Entre autres choses, le projet de loi vise à soustraire le règlement des différends à la compétence de la Cour de justice de l’Union européenne, autorise les « voies vertes [accélérées] » pour les marchandises séjournant au Royaume-Uni et permet des politiques de TVA à l’échelle du Royaume-Uni. Les partisans du projet de loi affirment qu’il est nécessaire de protéger « l’intérêt essentiel » de la paix en Irlande du Nord.

Controverse sur l’amendement au Protocole

Cependant, les représentants de l’Union européenne ont condamné ce projet de loi comme une violation potentielle du droit international. Dans sa procédure d’infraction la plus récente, l’UE allègue que le Royaume-Uni n’a pas du tout mis en œuvre de manière substantielle certaines parties du protocole.

En particulier, l’Union fait valoir que:

  • Le Royaume-Uni n’exerce pas de contrôles appropriés sur la circulation des marchandises d’Irlande du Nord vers la Grande-Bretagne
  • Le Royaume-Uni n’a pas encore transposé dans son droit national les règles existantes de l’UE en matière de droits d’accises sur l’alcool et les boissons alcoolisées; en outre, le Royaume-Uni n’a donné aucune indication qu’il transposera dans la loi les nouvelles règles de l’UE sur les droits d’accises qui entreront en vigueur le 13 février 2023
  • Le Royaume-Uni n’a pas pris les mesures techniques nécessaires pour mettre en œuvre le programme d’import one stop shop (IOSS) pour l’Irlande du Nord.

Ce dernier point est particulièrement intéressant aux fins de la TVA, car le régime IOSS est une signature de l’initiative de l’UE « LA TVA à l’ère numérique ».

Au moment de la rédaction du présent rapport, le projet de loi sur le protocole d’Irlande du Nord n’a pas encore été adopté par le Parlement britannique. Il attend d’être examiné par la Chambre des lords. Le Royaume-Uni et l’UE ont déclaré que de nouvelles négociations sur le protocole seraient l’option privilégiée. Les parties, cependant, restent très éloignées sur les détails.

L’UE a prévu deux mois pour que le Royaume-Uni réponde à la procédure d’infraction. En l’absence de nouveaux accords, l’action pourrait entraîner d’éventuelles amendes et/ou sanctions commerciales entre les parties. Les contribuables qui effectuent des échanges transfrontaliers entre le Royaume-Uni et l’UE devraient s’assurer qu’ils restent au courant des développements futurs.

Passez à l’action

Vous avez besoin de plus d’informations sur IOSS et sur son impact sur la conformité de votre entreprise ? Contactez notre équipe.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.

Autor

Charles Riordan

Charles Riordan is a member of the Regulatory Analysis team at Sovos specializing in international taxation, with a focus on Value Added Tax systems in the European Union. Charles received his J.D. from Boston College Law School in 2013 and is an active member of the Massachusetts Bar.
Comparta este post

E-Invoicing Compliance EMEA
August 11, 2023
France : Report de l’obligation de facturation électronique B2B

Mise à jour : 15 septembre 2023 Lors d’une récente session de la Communauté des Relais, l’administration fiscale a donné des détails supplémentaires sur le report de l’obligation de facturation électronique interentreprises en France, qui avait été annoncé initialement. Ce report est le résultat de la prise en compte par l’administration fiscale des commentaires des […]

E-Invoicing Compliance EMEA
April 14, 2023
France e-invoicing et e-reporting : choisir la bonne PDP

5 questions à se poser Délai réforme : La France a reporté l’obligation de facturation électronique au 28 juillet 2023. Lisez notre blog pour comprendre ce que cela signifie pour les entreprises. Se mettre en conformité fiscale en France est un sujet complexe. Les nouvelles obligations réglementaires en matière de conformité à la facturation électronique […]

E-Invoicing Compliance EMEA
April 5, 2023
Biscaye : Quel est le système fiscal de Batuz ?

La Biscaye est une province espagnole et un territoire historique du Pays basque, avec son propre système fiscal. Avant l’approbation de la stratégie Batuz, l’administration fiscale de Biscaye a développé différentes approches pour mettre en œuvre une stratégie globale visant à réduire la fraude fiscale. L’objectif était d’empêcher la fraude d’affecter les revenus générés par […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
March 7, 2023
TVA à l’ère numérique pour l’immatriculation unique à la TVA

Les propositions de la Commission européenne intitulées TVA à l’ère du numérique prévoient une immatriculation unique à la TVA afin de faciliter les échanges transfrontaliers. Ces propositions, qui doivent entrer en vigueur le 1er janvier 2025, font partie d’une initiative de la Commission visant à moderniser la TVA dans l’UE. L’immatriculation unique de la TVA proposée signifierait qu’un […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 21, 2022
TVA à l’ère du numérique : traitement de la TVA dans l’économie des plateformes

La proposition de la Commission européenne intitulée « TVA à l’ère du numérique » apporte des modifications significatives au traitement de la TVA dans l’économie des plateformes en ce qui concerne les prestataires des services d’hébergement de courte durée (45 jours maximum) et de transport de passagers. Traitement TVA de l’économie des plateformes À ce stade, il convient […]