L’Inde élargit le champ d’application de la facturation électronique

Selin Adler Ring
février 28, 2021

Le nouveau système indien de facturation électronique est en service depuis octobre 2020 et a été déployé par étapes. La première phase a commencé en octobre 2020 avec les contribuables ayant un seuil de 500 roupies Cr. ou plus et la deuxième phase s’est poursuivie en janvier 2021 couvrant les contribuables ayant un seuil de 100 roupies Cr. ou plus.

Les autorités indiennes n’ont cessé d’exprimer leur ambition d’une solution de facturation électronique à l’échelle nationale et prévoient d’étendre progressivement le champ d’application de la facturation électronique. Il est donc intéressant de noter que les contribuables n’ont pas été autorisés à mettre en œuvre la facturation électronique volontairement dans les deux premières étapes, mais qu’ils ont dû attendre que les autorités identifient leurs segments de marché comme étant prêts à être testés.

Il a été annoncé précédemment par le secrétaire aux finances que d’ici le 1er avril 2021 tous les contribuables indiens de auraient accès à la facturation électronique, mais il n’était pas clair d’après ces annonces si l’objectif était de rendre obligatoire ou simplement de permettre l’adoption volontaire de la facturation électronique à partir d’avril 2021.

Évolution récente de la facturation électronique

Le portail e-Invoice API Sandbox a été activé pour les contribuables dont le chiffre d’affaires est compris entre 50 roupies Cr. et 100 roupies Cr. pour les tests techniques. Compte tenu des pratiques antérieures, cette évolution pourrait être interprétée comme une indication qu’un mandat est sur le point d’être délivré.

Il a été annoncé précédemment, par le biais du portail de l’API de facturation électronique, que les contribuables dont le revenu se situe entre 100 et 500 roupies étaient autorisés à faire des essais. Ce développement a été rapidement suivi par une notification rendant obligatoire la facturation électronique pour ces contribuables à partir de janvier 2021. Par conséquent, le gouvernement indien devrait bientôt publier une notification imposant la facturation électronique aux contribuables dont le chiffre d’affaires est supérieur ou égal à 50 roupies.

Chronologie

Même si les autorités ne communiquent aucune déclaration officielle sur le calendrier ou sur le mandat, de nombreuses parties prenantes s’attendent à ce que le 1er avril 2021 soit la date obligatoire pour se conformer au nouveau processus de facturation électronique pour le prochain segment de contribuables. Compte tenu des annonces précédentes, il ne s’agirait pas d’une bombe. Toutefois, les contribuables se verraient imposer un délai très court pour s’y conformer.

Passez à l’action

Sovos a plus de dix ans d’expérience à tenir ses clients informés des mandats de facturation électronique dans le monde entier.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Selin Adler Ring

Selin is Regulatory Counsel at Sovos. Based in Stockholm and originally from Turkey, Selin’s background is in corporate and commercial law, and currently specializes in global e-invoicing compliance. Selin earned a Law degree in her home country and has a master’s degree in Law and Economics. She speaks Russian, Arabic, English and Turkish.
Share This Post

E-Invoicing Compliance EMEA
December 19, 2022
Tout savoir sur la plateforme de dématérialisation partenaire (PDP)

La facturation électronique impose le passage par une plateforme de dématérialisation mais la législation laisse le choix aux entreprises : plateforme publique ? Plateforme privée ? Et laquelle choisir parmi celles qui seront immatriculées et connues sous le terme plateforme de dématérialisation partenaire ou (PDP). Typologie des factures, gestion des données, relations clients/fournisseurs, transmission, fonctionnalités…Voici […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 8, 2022
La TVA à l’ère numérique: déclaration et facturation électroniques obligatoires pour les transactions intracommunautaires de l’UE

La Commission européenne a annoncé sa proposition tant attendue de modifications législatives relatives à l’initiative ViDA (TVA à l’ère numérique). Il s’agit de l’un des développements les plus importants de l’histoire de la TVA européenne, qui affecte non seulement les entreprises européennes, mais aussi les entreprises de pays tiers dont les activités commercent avec l’UE. […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 1, 2022
Remise FEC: d’une remise sur demande à une remise périodique ?

Le FEC, qui est déjà au centre de l’activité des vérificateurs, ne doit être remis à l’administration fiscale française qu’en cas de contrôle et sur demande. Au regard de l’évolution de ces contrôles et de l’Administration notamment, tout porte à croire que prochainement le FEC devra être remis à intervalle régulier et donc préalablement à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 16, 2022
Contrôle fiscal et FEC : maitriser les risques

Digitalisation rime avec optimisation. Cela se confirme avec l’utilisation du FEC dans le contrôle fiscal. Exploitation des informations, corrélation avec d’autres documents…le data mining sert le contrôle fiscal, et le contrôle Urssaf. Depuis 2014, en cas de contrôle fiscal, un FEC (fichier des écritures comptables) dématérialisé par exercice visé doit être remis au vérificateur dans […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Créer et générer un FEC conforme : les fondamentaux

Le FEC, tel qu’il doit être remis en cas de contrôle informatisé de comptabilité de l’entreprise, est un fichier dématérialisé, une copie d’un journal comptable composé de toutes les écritures comptables de l’entreprise sur la durée d’un exercice. L’Administration a posé de nombreuses normes techniques, structurelles, qualitatives. Décryptage. Constitué des écritures comptables après opérations d’inventaire, […]