, ,

Les Philippines progressent vers la déclaration obligatoire des CTC

Kelly Muniz
avril 12, 2022

Le site Philippines poursuit sa progression constante vers la mise en œuvre de son système de contrôle continu des transactions (CTC), qui consiste à signaler en quasi temps réel les factures et les reçus émis par voie électronique. Le 4 avril, les tests ont commencé dans le système de facturation électronique (EIS), la plateforme du gouvernement, avec six entreprises sélectionnées comme pilotes pour ce projet.

Le mouvement initial vers un système de CTC aux Philippines a commencé en 2018 avec l’introduction de la loi sur la réforme fiscale pour l’accélération et l’inclusion, connue sous le nom de loi TRAIN, qui a pour objectif principal de simplifier le système fiscal du pays en le rendant plus progressif, équitable et efficace. Le projet de mise en œuvre d’un système de facturation et de déclaration électronique obligatoire à l’échelle nationale a été élaboré en étroite collaboration avec le gouvernement sud-coréen, considéré comme un modèle de réussite avec son système CTC complet et chevronné.

La facturation et les rapports électroniques font partie des nombreux éléments prévus par la loi TRAIN dans le cadre du programme de transformation numérique DX Vision 2030 du pays. Grâce à cela, les Philippines progressent dans la modernisation de leur système fiscal.

Introduction de la déclaration électronique obligatoire aux Philippines

Le système CTC des Philippines exige l’émission de factures (B2B) et de reçus (B2C) sous forme électronique et leur transmission en temps quasi réel au Bureau of Internal Revenue (BIR), l’autorité fiscale nationale. Le SIE offre différentes possibilités en termes de soumission, ce qui signifie que la transmission peut se faire en temps réel ou en temps quasi réel. Les documents qui doivent être émis et déclarés par voie électronique sont les factures de vente, les reçus et les notes de crédit/débit.

Selon le code fiscal des Philippines, les contribuables suivants sont concernés par le mandat à venir :

  • Contribuables exerçant une activité d’exportation de biens et/ou de services
  • Contribuables exerçant une activité de commerce électronique
  • Les contribuables relevant de la compétence du service des grands contribuables (SGP).

Toutefois, les contribuables qui ne sont pas soumis à cette obligation peuvent choisir de s’inscrire au SIE à des fins de déclaration des factures et reçus électroniques.

Les factures électroniques doivent être émises au format JSON (JavaScript Object Notation) et contenir une signature électronique. Après leur émission, les contribuables peuvent présenter leurs factures et leurs reçus à leurs clients. L’approbation de l’autorité fiscale n’est pas nécessaire pour procéder. Toutefois, les documents électroniques doivent être transmis à la plateforme SIE en temps réel ou quasi réel.

Exigences en matière d’archivage électronique

En cette période de numérisation, les Philippines ont introduit des exigences quelque peu inhabituelles en matière d’archivage des factures électroniques. La période de conservation est de dix ans et consiste en un système dans lequel les contribuables sont obligés de conserver des copies papier pendant les cinq premières années. Après cette première période, les copies papier ne sont plus nécessaires, et le stockage exclusif des copies électroniques dans une archive électronique est autorisé pour les cinq années restantes.

Quelle est la prochaine étape pour les contribuables ?

Les tests étant officiellement en cours, la prochaine phase devrait commencer le 1er juillet 2022, avec la mise en service pour 100 contribuables pilotes sélectionnés par le gouvernement, dont les six initiaux. Ensuite, le gouvernement prévoit de procéder à un déploiement progressif en 2023 pour tous les contribuables concernés par le système. En attendant, les contribuables peuvent profiter de cette période intermédiaire pour se conformer aux exigences de déclaration de la CTC philippine.

Passez à l’action

Vous devez assurer la conformité avec les dernières exigences en matière de facturation électronique aux Philippines ? Parlez-en à notre équipe.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Kelly Muniz

Kelly Muniz is a Junior Regulatory Counsel at Sovos. Based in Stockholm and originally from Brazil, Kelly earned a Bachelor’s degree in Law in her home country, where she worked as a licensed lawyer. She also holds a Master’s degree in EU Business Law from Lund University in Sweden.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]