Les accords réciproques et leur importance pour le recouvrement TVA

Russell Hughes
juin 15, 2022

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce que sont les accords de réciprocité et pourquoi sont-ils importants?

Réciprocité

Lors de la demande de remboursement de la 13e directive, chaque État membre de l’UE a des règles ou des conditions différentes à respecter avant d’accepter un remboursement de la TVA. L’une des conditions que les États membres de l’UE peuvent exiger est un accord de réciprocité. Un accord de réciprocité est un accord visant à rembourser la TVA entre deux pays.Par conséquent, la TVA n’est remboursable que lorsqu’une taxe similaire est remboursable pour les entreprises locales dans le pays du demandeur. Par exemple, supposons qu’une entreprise espagnole soit autorisée à obtenir un remboursement de TVA en Norvège par le biais d’un régime similaire à celui de la directive 13. Dans ce cas, l’Espagne aurait probablement la réciprocité avec la Norvège et permettrait aux entreprises norvégiennes de faire une demande de remboursement de la 13e directive en Espagne.À l’heure actuelle, environ 19 États membres de l’UE exigent des accords de réciprocité pour que les entreprises de pays tiers puissent présenter des demandes de remboursement de la TVA. Parmi ceux-ci, la Grèce et la Slovénie n’ont actuellement que des accords de réciprocité avec deux pays (Norvège et Suisse), tandis que l’Italie en a trois (Norvège, Suisse et Israël). Lorsqu’elles font des demandes de remboursement de la TVA dans l’UE, les entreprises devraient examiner la réciprocité et ne pas supposer qu’elles seront automatiquement approuvées.

Entreprises britanniques

Avant le Brexit, les entreprises britanniques pouvaient faire des demandes de remboursement de la TVA par le biais de la directive européenne sur le remboursement de la TVA (également connue sous le nom de 8e directive), qui a été conçue pour permettre la liberté de réciprocité pour tous les États membres de l’UE. Cependant, après le Brexit, ce mécanisme pour les demandes de remboursement de la TVA ne s’appliquait plus, et le Royaume-Uni relevait du système de remboursement de la 13e directive en tant qu’entreprise non européenne.Bien que le Royaume-Uni et l’UE aient mis en place un accord de libre-échange et de coopération , il n’y avait aucune mention spécifique de réciprocité dans les demandes de remboursement de LA TVA, car celles-ci devraient être convenues entre ces États membres de l’UE et le Royaume-Uni. Par conséquent, il peut être plus difficile pour les entreprises britanniques, qui font des demandes de remboursement dans toute l’UE, de récupérer la TVA encourue dans certains pays.En ce qui concerne les accords de réciprocité actuels avec le Royaume-Uni, les seules annonces officielles que nous avons vues à ce jour ont été faites par l’Allemagne, l’Espagne et la Hongrie. Cependant, nous sommes au courant des discussions en cours entre le Royaume-Uni et d’autres États membres de l’UE.HMRC déclare qu’il ne refusera une réclamation que si le pays réciproque dispose d’un système de remboursement des taxes, mais refuse d’autoriser les commerçants britanniques à obtenir un remboursement. Par conséquent, HMRC est prêt à autoriser le recouvrement de la TVA au Royaume-Uni pour les entreprises de l’UE à condition que les entreprises britanniques reçoivent le même traitement que l’UE. Il serait donc dans l’intérêt des États membres de l’UE d’autoriser le recouvrement de la TVA pour les entreprises britanniques afin que les entreprises de leur propre pays bénéficient du même traitement.

Pourquoi est-ce important?

La plupart des États membres de l’UE exigent la réciprocité lorsqu’ils font des demandes de remboursement de la TVA. Par conséquent, le droit de la réciprocité est un facteur essentiel lorsque l’on cherche à faire une demande de remboursement de la TVA dans n’importe quelle juridiction. Il est important de comprendre ces lois de réciprocité pour éviter de perdre du temps et de l’argent à faire une demande de remboursement de TVA à partir d’un pays qui ne le permet pas.

Passez à l’action

Pour en savoir plus sur ce que nous pensons que l’avenir nous réserve, téléchargez le 13e livre blanc sur les tendances annuelles en matière de TVA. Suivez-nous sur LinkedIn et Twitter pour vous tenir au courant des nouvelles et des mises à jour réglementaires.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.

Autor

Russell Hughes

At Sovos, Russell works within the Consulting team providing UK and cross-border supply advice, detailed reviews on existing and new business activities and practical solutions to clients’ businesses. Prior to joining Sovos, Russell was the VAT manager of an award-winning tax team based in a firm of Chartered Accountants in the South East of England. Having initially begun his career in audit and accounts, he specialized in VAT in 2011, where he gained significant experience in cross-border issues, imports and exports, land and property, group registrations, partial exemption, HMRC enquiries and other complex VAT transactions. From June 2015, Russell was the sole VAT specialist in his previous company, where he led the firm’s VAT compliance and consultancy projects including all day-to-day VAT queries. Russell is also a member of the VAT Practitioners Group (VPG).
Comparta este post

Asie-Pacifique E-Invoicing Compliance
February 19, 2024
Système de facturation électronique de la Malaisie : Calendrier

Mise à jour : 29 novembre 2023 par Carolina Silva Modifications du calendrier proposées pour la facturation électronique en Malaisie La loi de finances 2024 de la Malaisie, qui est actuellement en attente d’approbation par le Parlement, introduit des changements dans le calendrier de mise en œuvre de la facturation électronique obligatoire dans le pays. […]

E-Invoicing Compliance EMEA
February 19, 2024
L’Allemagne s’apprête à rendre la facturation électronique obligatoire

Mise à jour : 6 novembre 2023 par Dilara İnal Informations supplémentaires concernant les projets de facturation électronique B2B de l’Allemagne En octobre 2023, le ministère fédéral des Finances (MoF) a publié des informations supplémentaires concernant la facturation électronique, l’une des mesures fiscales proposées dans la loi sur les opportunités de croissance. Si la proposition […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
February 13, 2024
IPT du Liechtenstein : un aperçu

Le Liechtenstein est l’un des nombreux pays qui imposent une taxe sur les primes d’assurance (IPT), en particulier le droit de timbre suisse et la taxe d’assurance du Liechtenstein. Ce blog donne un aperçu de l’IPT au Liechtenstein afin d’aider les compagnies d’assurance à rester en conformité.   Quels types de taxes sont applicables au […]

Conformité fiscale EMEA
January 22, 2024
Les 6 pièges à éviter dans la mise en conformité à la TVA

La convergence des régimes traditionnels de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et de la conformité transactionnelle crée de nouvelles obligations et responsabilités pour toutes les entreprises à travers le monde. En matière de TVA, la conformité va bien au-delà de la simple déclaration. Voici six pièges à éviter pour assurer sa conformité à la […]

E-Invoicing Compliance EMEA
December 21, 2023
Les tendances de la facturation électronique au Moyen-Orient

Mise à jour : 20 novembre 2023 par Dilara İnal Les systèmes de facturation électronique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord font l’objet de transformations significatives, visant à moderniser le paysage financier et à améliorer la transparence fiscale. Suite aux récentes mises à jour, de nombreux pays ont mis en œuvre des solutions de facturation […]