Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Russell Hughes
juin 15, 2022

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce que sont les accords de réciprocité et pourquoi sont-ils importants?

Réciprocité

Lors de la demande de remboursement de la 13e directive, chaque État membre de l’UE a des règles ou des conditions différentes à respecter avant d’accepter un remboursement de la TVA. L’une des conditions que les États membres de l’UE peuvent exiger est un accord de réciprocité. Un accord de réciprocité est un accord visant à rembourser la TVA entre deux pays.Par conséquent, la TVA n’est remboursable que lorsqu’une taxe similaire est remboursable pour les entreprises locales dans le pays du demandeur. Par exemple, supposons qu’une entreprise espagnole soit autorisée à obtenir un remboursement de TVA en Norvège par le biais d’un régime similaire à celui de la directive 13. Dans ce cas, l’Espagne aurait probablement la réciprocité avec la Norvège et permettrait aux entreprises norvégiennes de faire une demande de remboursement de la 13e directive en Espagne.À l’heure actuelle, environ 19 États membres de l’UE exigent des accords de réciprocité pour que les entreprises de pays tiers puissent présenter des demandes de remboursement de la TVA. Parmi ceux-ci, la Grèce et la Slovénie n’ont actuellement que des accords de réciprocité avec deux pays (Norvège et Suisse), tandis que l’Italie en a trois (Norvège, Suisse et Israël). Lorsqu’elles font des demandes de remboursement de la TVA dans l’UE, les entreprises devraient examiner la réciprocité et ne pas supposer qu’elles seront automatiquement approuvées.

Entreprises britanniques

Avant le Brexit, les entreprises britanniques pouvaient faire des demandes de remboursement de la TVA par le biais de la directive européenne sur le remboursement de la TVA (également connue sous le nom de 8e directive), qui a été conçue pour permettre la liberté de réciprocité pour tous les États membres de l’UE. Cependant, après le Brexit, ce mécanisme pour les demandes de remboursement de la TVA ne s’appliquait plus, et le Royaume-Uni relevait du système de remboursement de la 13e directive en tant qu’entreprise non européenne.Bien que le Royaume-Uni et l’UE aient mis en place un accord de libre-échange et de coopération , il n’y avait aucune mention spécifique de réciprocité dans les demandes de remboursement de LA TVA, car celles-ci devraient être convenues entre ces États membres de l’UE et le Royaume-Uni. Par conséquent, il peut être plus difficile pour les entreprises britanniques, qui font des demandes de remboursement dans toute l’UE, de récupérer la TVA encourue dans certains pays.En ce qui concerne les accords de réciprocité actuels avec le Royaume-Uni, les seules annonces officielles que nous avons vues à ce jour ont été faites par l’Allemagne, l’Espagne et la Hongrie. Cependant, nous sommes au courant des discussions en cours entre le Royaume-Uni et d’autres États membres de l’UE.HMRC déclare qu’il ne refusera une réclamation que si le pays réciproque dispose d’un système de remboursement des taxes, mais refuse d’autoriser les commerçants britanniques à obtenir un remboursement. Par conséquent, HMRC est prêt à autoriser le recouvrement de la TVA au Royaume-Uni pour les entreprises de l’UE à condition que les entreprises britanniques reçoivent le même traitement que l’UE. Il serait donc dans l’intérêt des États membres de l’UE d’autoriser le recouvrement de la TVA pour les entreprises britanniques afin que les entreprises de leur propre pays bénéficient du même traitement.

Pourquoi est-ce important?

La plupart des États membres de l’UE exigent la réciprocité lorsqu’ils font des demandes de remboursement de la TVA. Par conséquent, le droit de la réciprocité est un facteur essentiel lorsque l’on cherche à faire une demande de remboursement de la TVA dans n’importe quelle juridiction. Il est important de comprendre ces lois de réciprocité pour éviter de perdre du temps et de l’argent à faire une demande de remboursement de TVA à partir d’un pays qui ne le permet pas.

Passez à l’action

Pour en savoir plus sur ce que nous pensons que l’avenir nous réserve, téléchargez le 13e livre blanc sur les tendances annuelles en matière de TVA. Suivez-nous sur LinkedIn et Twitter pour vous tenir au courant des nouvelles et des mises à jour réglementaires.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Russell Hughes

At Sovos, Russell works within the Consulting team providing UK and cross-border supply advice, detailed reviews on existing and new business activities and practical solutions to clients’ businesses. Prior to joining Sovos, Russell was the VAT manager of an award-winning tax team based in a firm of Chartered Accountants in the South East of England. Having initially begun his career in audit and accounts, he specialized in VAT in 2011, where he gained significant experience in cross-border issues, imports and exports, land and property, group registrations, partial exemption, HMRC enquiries and other complex VAT transactions. From June 2015, Russell was the sole VAT specialist in his previous company, where he led the firm’s VAT compliance and consultancy projects including all day-to-day VAT queries. Russell is also a member of the VAT Practitioners Group (VPG).
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 8, 2022
Comment se préparer à un audit de TVA

Nos articles précédents couvraient les tendances en matière d’audit que nous avons remarquées chez Sovos et les déclencheurs courants d’un audit TVA. Cet article décrit les meilleures pratiques pour se préparer à un audit de TVA.Chaque pays et juridiction peut avoir des lois et des exigences différentes liées au processus d’audit de la TVA. Les […]