,

Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

Kelly Muniz
juin 14, 2022

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre du régime de facturation électronique obligatoire du pays et à faire progresser de nouvelles structures techniques et institutionnelles au sein de son système d’émissions électroniques ( SEE – Sistema de Emisión Electrónica).Juin 2022 a marqué la date limite finale pour inclure le dernier groupe de contribuables dans le mandat de facturation électronique du pays. Cependant, le gouvernement continue d’étendre son système, avec la dernière mise à jour proposée par un projet de résolution introduisant des changements importants au document péruvien de transport électronique, la Guía de Remisión electronica – GRE.

Modifications apportées au document de transport électronique

L’administration fiscale péruvienne (SUNAT) a publié le 2 juin 2022 un projet de résolution introduisant des modifications au GRE, le document de transport électronique qui doit être émis dans le cadre des factures (comprobantes de pagos) pour le contrôle des marchandises en cours de transport. Le GRE n’est vital que pendant que les marchandises sont en transit, mais il s’agit d’un document généralement conservé par les entreprises pour maintenir les contrôles internes des marchandises transportées.Le nouveau projet de résolution vise à réglementer davantage la délivrance du document de transport électronique, en introduisant plusieurs changements, principalement pour optimiser le contrôle des marchandises et éliminer l’utilisation du papier.Parmi les nombreux changements introduits par le projet, les principaux sont :

  • Le GRE remitente (émis par l’expéditeur) et le transportista (émis par le transporteur) doivent être émis exclusivement via le système d’émission de factures du contribuable (SEE del contribuyente) ou le portail Sunat (SEE-SOL)
  • Un code QR est introduit comme principal document de support (sustento de traslado) pour le transport de marchandises
  • Un nouveau type de document de transport électronique, la guía de remisión por evento est créé
  • Création d’un nouveau catalogue d’unités de mesure et de documents connexes applicables uniquement aux GRE
  • Règles relatives à l’émission électronique du GRE transportista, précédemment publié en format papier uniquement

Ce que cela signifie pour les contribuables

Les contribuables doivent être prêts à émettre des GRE remitente et transportista exclusivement par l’intermédiaire de leurs propres systèmes en utilisant un fournisseur de logiciels (PSE – proveedores de servicios electrónicos) ou le portail SUNAT. Cette exigence peut avoir un impact considérable sur les contribuables qui émettent régulièrement un grand volume de GRE par l’intermédiaire du canal de l’opérateur de services électroniques, le SEE-OSE (Operador de Servicios Electrónicos).Le changement le plus important, cependant, est que les contribuables ne pourront utiliser le GRE que comme document d’appui pour le transport de marchandises. En vertu de la législation actuelle, outre le GRE, la factura guía et la liquidacion de compras, qui sont des factures régulières avec des informations de transport supplémentaires, peuvent également être utilisées pour soutenir le transport de marchandises. La délivrance de la factura guía est une pratique courante car elle implique la génération d’un seul document qui sert à la fois à la transaction de vente et au transport. Toutefois, le projet de résolution n’autorise l’utilisation du GRE qu’à cette fin.L’introduction du code QR est l’approche du gouvernement à l’égard d’une méthode de contrôle moderne et efficace. Le code bidimensionnel est généré par SUNAT une fois que le CDR (constancia de recepción) acquiert le statut accepté et peut être présenté en format numérique ou imprimé.Bien que les contribuables puissent toujours soutenir le transport en fournissant leur numéro d’immatriculation (RUC), la série et le numéro GRE, on s’attend à ce que le code QR devienne la principale méthode pour soutenir le transit, et le RUC ne sera utilisé que comme méthode de contingence.Un nouveau type de document de transport électronique a également été introduit. La guía de remisión por evento ne peut être émise que par l’intermédiaire du portail SUNAT et est utilisée pour compléter un GRE précédemment émis en cas d’événements imprévisibles non imputables à l’émetteur. Dans ces cas, la réglementation actuelle prend en charge le transfert avec le même document. Le projet de résolution exige toutefois que le GRE por evento soit publié avant de reprendre le transport des marchandises.Un autre changement dont les contribuables doivent être conscients, car il pourrait donner lieu à des scénarios complexes, est la création d’un nouveau catalogue d’unités de mesure applicables uniquement aux GRE, qui figure à l’annexe III. Les catalogues d’unités de mesure déjà existants pour toutes les autres factures ne s’appliqueront pas au GRE, ce qui ne manquera pas d’entraîner un manque d’uniformité puisque le même concept utiliserait deux catalogues différents.

Dates de déploiement

Le projet de résolution fixe au 13 juillet 2022 sa date d’entrée en vigueur, date à laquelle les contribuables déjà visés par le GRE peuvent commencer à émettre par les canaux appropriés et commencer volontairement à utiliser le code QR comme support pour le transport.Toutefois, jusqu’au 30 septembre 2022, les contribuables peuvent exceptionnellement émettre des GRE remis par l’intermédiaire de l’OSE-ESE, en tenant compte des conditions et des exigences en place avant la publication de la résolution. Le projet établit également une liste de certains contribuables (émetteurs et transporteurs) qui seront tenus d’émettre le GRE et les dates correspondantes, à l’annexe X, en fonction des types de contribuables et des biens en transport, à compter du 1er janvier 2023.

Et ensuite ?

Comme il s’agit d’un projet de résolution, les changements ne deviennent définitifs qu’avec la publication officielle de la version finale de la résolution. Toutefois, à l’approche du 13 juillet 2022, la résolution devrait être publiée dans les semaines à venir. Par conséquent, les contribuables qui sont déjà dans l’obligation d’émettre des GRE doivent être prêts à se conformer aux nouveaux mandats dans un délai d’un mois.SUNAT accepte les commentaires sur le projet de résolution, qui peuvent être envoyés par courrier électronique jusqu’au 16 juin 2022, à l’adresse suivante: RPATRICI@sunat.gob.pe.

Passez à l’action

Parlez à notre équipe si vous avez des questions sur les dernières exigences en matière de facturation électronique au Pérou. Sovos a plus d’une décennie d’expérience dans la mise à jour de ses clients en matière de mandats de facturation électronique dans le monde entier

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Kelly Muniz

Kelly Muniz is a Junior Regulatory Counsel at Sovos. Based in Stockholm and originally from Brazil, Kelly earned a Bachelor’s degree in Law in her home country, where she worked as a licensed lawyer. She also holds a Master’s degree in EU Business Law from Lund University in Sweden.
Share This Post

E-Invoicing Compliance EMEA
December 19, 2022
Tout savoir sur la plateforme de dématérialisation partenaire (PDP)

La facturation électronique impose le passage par une plateforme de dématérialisation mais la législation laisse le choix aux entreprises : plateforme publique ? Plateforme privée ? Et laquelle choisir parmi celles qui seront immatriculées et connues sous le terme plateforme de dématérialisation partenaire ou (PDP). Typologie des factures, gestion des données, relations clients/fournisseurs, transmission, fonctionnalités…Voici […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 8, 2022
La TVA à l’ère numérique: déclaration et facturation électroniques obligatoires pour les transactions intracommunautaires de l’UE

La Commission européenne a annoncé sa proposition tant attendue de modifications législatives relatives à l’initiative ViDA (TVA à l’ère numérique). Il s’agit de l’un des développements les plus importants de l’histoire de la TVA européenne, qui affecte non seulement les entreprises européennes, mais aussi les entreprises de pays tiers dont les activités commercent avec l’UE. […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 1, 2022
Remise FEC: d’une remise sur demande à une remise périodique ?

Le FEC, qui est déjà au centre de l’activité des vérificateurs, ne doit être remis à l’administration fiscale française qu’en cas de contrôle et sur demande. Au regard de l’évolution de ces contrôles et de l’Administration notamment, tout porte à croire que prochainement le FEC devra être remis à intervalle régulier et donc préalablement à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 16, 2022
Contrôle fiscal et FEC : maitriser les risques

Digitalisation rime avec optimisation. Cela se confirme avec l’utilisation du FEC dans le contrôle fiscal. Exploitation des informations, corrélation avec d’autres documents…le data mining sert le contrôle fiscal, et le contrôle Urssaf. Depuis 2014, en cas de contrôle fiscal, un FEC (fichier des écritures comptables) dématérialisé par exercice visé doit être remis au vérificateur dans […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Créer et générer un FEC conforme : les fondamentaux

Le FEC, tel qu’il doit être remis en cas de contrôle informatisé de comptabilité de l’entreprise, est un fichier dématérialisé, une copie d’un journal comptable composé de toutes les écritures comptables de l’entreprise sur la durée d’un exercice. L’Administration a posé de nombreuses normes techniques, structurelles, qualitatives. Décryptage. Constitué des écritures comptables après opérations d’inventaire, […]