La conformité fiscale des assureurs s’intensifie – le coût de l’erreur

Hooda Greig
avril 13, 2021

Les autorités fiscales se concentrent de plus en plus sur le secteur de l’assurance afin de s’assurer que la taxe sur les primes d’assurance (IPT) et les taxes parafiscales sont collectées correctement, précisément et en temps voulu.

Opérer dans plusieurs pays signifie inévitablement qu’il faut aussi se conformer à de nombreuses réglementations locales, conformément à la déclaration statutaire et parafiscale de la TIP. Les régimes de conformité peuvent être simples ou complexes, mais la difficulté est qu’ils sont variés.

Les territoires modifient fréquemment leurs règles de dépôt et, sans représentant sur le territoire, il peut être difficile de se tenir au courant de ces changements. L’administration des dépôts peut également être difficile à gérer, car de nombreux comtés exigent que les dépôts soient effectués dans leur langue locale et qu’ils aient une date de dépôt fixe. Sans les connaissances et l’expertise locales essentielles, les assureurs risquent de ne pas se conformer. Les conséquences peuvent être graves, il est donc important de comprendre les exigences spécifiques de chaque territoire.

Quelles sont les conséquences de la non-conformité au TPI ?

Les conséquences de la non-conformité à l’IPT ne se limitent pas aux sanctions légales ou juridiques, les coûts indirects pour une entreprise sont souvent plus importants. Il s’agit notamment des désagréments et du coût de la correction d’une erreur, des coûts supplémentaires liés aux associés ou aux représentants, et la non-conformité peut également avoir un impact sur la réputation de l’entreprise.

Les conséquences les plus courantes des déclarations tardives ou incorrectes sont les pénalités et les intérêts, mais si les déclarations mensuelles sont inexactes, cela peut entraîner des contrôles de la part des autorités fiscales.

La Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie sont les territoires qui appliquent des sanctions particulièrement sévères en cas de dépôt et de correction tardifs.

Pénalités IPT en Grande-Bretagne

  • Référence : Para 15, Sch 7, FA 1994 et para 4, Sch 24, FA 2007
  • Les pénalités peuvent aller de 250 GBP à 5 % de la taxe impayée, avec une pénalité de 20 GBP par jour après la date d’échéance.
  • Les déclarations ou paiements inexacts peuvent être sanctionnés de 0 à 100 % selon que la divulgation est spontanée ou non et que l’erreur était négligente, délibérée ou délibérée et dissimulée. Les agents de l’HMRC peuvent exercer un pouvoir discrétionnaire dans les limites du régime de sanctions.

Allemagne Pénalités IPT

  • La pénalité pour dépôt tardif peut atteindre 10 % de l’impôt impayé (article 152 du code fiscal allemand). La pénalité pour paiement tardif est de 1 % du montant de l’impôt impayé (article 240 du code fiscal allemand).
  • Les déclarations tardives ou corrigées impliquent généralement des demandes supplémentaires de la part de l’administration fiscale allemande pour clarifier la soumission.
  • Les corrections de la déclaration ne devraient pas faire l’objet d’une pénalité pour dépôt tardif, mais si la raison du dépôt n’est pas jugée "excusable", elle peut entraîner une pénalité.

Espagne Pénalités IPT

  • Les retards de déclaration ou de paiement (article 27.1 de la LGT) peuvent représenter jusqu’à 20 % de l’impôt impayé.
  • Le montant de la pénalité sera réduit de 25 % si le paiement est effectué dans le délai prescrit par les autorités fiscales et d’une manière légalement établie.
  • En cas de non-paiement de la pénalité, le montant de la pénalité peut augmenter jusqu’à 20%, les autorités fiscales ayant le pouvoir d’exécuter physiquement la dette

Pénalités pour déclaration tardive de l’IPT en Italie

  • Des pénalités et des intérêts liés au temps s’appliquent. Le pourcentage de pénalité est échelonné en fonction du nombre de jours après la date limite de règlement de l’impôt et peut aller jusqu’à 5 %. Des intérêts supplémentaires sont facturés quotidiennement au taux annuel en vigueur.
  • La tenue des livres TPI est une obligation légale et doit être présentée facilement sur demande. Le non-respect de cette obligation peut entraîner l’application de pénalités pour les livres TPI non conformes ou manquants.

Bien que des pénalités puissent ne pas être imposées dans la plupart des territoires dotés d’un régime de TPI en Europe, des intérêts seront presque certainement appliqués à tout paiement tardif ou à toute déclaration non soumise.

Outre la déclaration mensuelle prévue par la loi, certains territoires exigent une déclaration annuelle pour la TPI et les taxes parafiscales et le défaut de présentation de ces rapports entraîne également des pénalités. Les autorités fiscales peuvent également demander des informations détaillées au niveau de l’assuré, certaines d’entre elles exigeant la déclaration des détails relatifs aux assurés.

Un nombre croissant d’autorités fiscales ont introduit les soumissions en ligne afin de combler le fossé fiscal et d’assurer une plus grande transparence et précision dans la perception des impôts.

Les assureurs doivent être conscients de leurs responsabilités en matière de conformité en s’adaptant à ce degré accru de complexité, de contrôle et de changement. Il devient essentiel pour les assureurs de disposer d’une équipe dédiée à la gestion du risque de conformité.

Passez à l’action

Pour en savoir plus sur les changements à venir en Europe, téléchargez notre récent webinaire "Les changements de réglementation des TPI en Europe : Êtes-vous prêt ?"

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Hooda Greig

Compliance Services Manager – IPT. Hooda joined Sovos in 2017 bringing experience and a background in personal and business tax consulting and compliance. She completed her studies at The Tax Institute, North West University, South Africa. Hooda’s focus is in reporting and managing compliance issues for a portfolio of IPT clients.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]