La collecte de données par les autorités fiscales et les analyses qui la sous-tendent

Selin Adler Ring
juillet 20, 2022

Les données sont l’un des actifs les plus précieux des entreprises et des particuliers. Les données bien collectées, nettoyées et analysées permettent aux entreprises de réaliser leurs capacités maximales. Avec la tendance à la numérisation, les formulaires papier, les grands livres et les livres sujets aux erreurs sont remplacés par des versions électroniques. Ce développement a donné aux entreprises plus de contrôle sur leurs données et les données liquidées pour une analyse plus approfondie.

C’est également vrai pour les gouvernements. Étant donné que les recettes fiscales sont l’une des sources de revenus les plus importantes pour les pays et que les données transactionnelles constituent la base du calcul des recettes fiscales, l’analyse des données transactionnelles est également essentielle pour les gouvernements.

Objectif de la collecte de données en temps réel

La réception de données sous forme électronique permet aux autorités fiscales de mieux estimer leurs revenus fiscaux et leurs sources de revenus et, à terme, de collecter les impôts plus efficacement. Ce processus a conduit de nombreuses autorités fiscales mondiales à exiger des contribuables qu’ils transmettent les données fiscales pertinentes par voie électronique. En outre, la fiabilité des données en temps réel s’est révélée si attrayante que les contribuables sont tenus de transmettre des données en temps réel à l’administration fiscale de nombreux pays.

L’exigence de transmission de données en temps réel ou presque en temps réel pertinente pour la fiscalité est une nouvelle tendance souvent appelée contrôle continu des transactions (CTC). Les CTC exigent que chaque transaction soit transmise aux autorités fiscales pour permettre un contrôle immédiat et continu. Les CTC sont de plus en plus courants dans le monde entier. L’objectif initial des CTC lors de leur lancement en Amérique latine, le point d’origine, était de réduire l’écart de TVA. En regardant les pays qui ont adopté les CTC, il est juste de dire que les CTC ont déjà atteint cet objectif. Toutefois, les autorités fiscales ont par la suite constaté que les avantages des CTC ne se limitent pas à combler l’écart de TVA.

La grande quantité de données collectées par le biais des CTC présente d’immenses opportunités pour les autorités fiscales. Les autorités fiscales peuvent atteindre des niveaux sans précédent de transparence des transactions commerciales. Les autorités fiscales T peuvent calculer le risque de conformité des contribuables et planifier des audits en fonction de ces calculs de risque. En outre, les données peuvent être utilisées pour orienter la politique budgétaire et économique et partagées avec d’autres organismes gouvernementaux. Par exemple, en période de crise économique, il est possible de déterminer les secteurs d’activité les plus touchés grâce aux données sur les ventes déclarées par les contribuables. Les personnes concernées peuvent bénéficier d’un soutien (par le biais d’exonérations fiscales, de taux réduits, etc.). Le graphique du Forum de l’OCDE sur l’administration fiscale compare les capacités de gestion et d’analyse des données de différentes juridictions fiscales et peut être utilisé pour comprendre la technologie d’analyse des données de différents pays.

Défis pour les entreprises

La collecte granulaire des données et la transparence des données sources créent des défis pour les entreprises car il y a peu de place pour les erreurs, les raccourcis ou la correction ultérieure des erreurs. Les entreprises devront s’assurer que la prise de décision en matière de détermination fiscale est beaucoup plus granulaire plus tôt dans leurs processus et ceux de leurs partenaires commerciaux.

En outre, il peut être difficile d’assurer la conformité là où les CTC sont mis en œuvre, en particulier pour les entreprises internationales, qui ont toujours considéré les impôts comme quelque chose à traiter par les comptables locaux. Considérer la fiscalité comme une préoccupation principalement locale en adoptant des solutions locales qui combinent les fonctionnalités commerciales et de conformité pour chaque juridiction sera difficile à concilier avec la transformation et l’alignement numériques et financiers plus larges d’une entreprise, qui sont souvent mondiaux.

Pour intensifier leur jeu, les entreprises devraient se concentrer sur la collecte de données et disposer d’un référentiel de données central pour avoir une « vue d’ensemble » plutôt que d’acquérir des solutions locales pour « sauver la journée ». La transmission de données en temps réel nécessite également des données propres à maintenir. La stratégie mondiale de transformation numérique doit être en place pour répondre à ces exigences ainsi qu’une technologie évolutive pour gérer les futures demandes fiscales.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Selin Adler Ring

Selin is Regulatory Counsel at Sovos. Based in Stockholm and originally from Turkey, Selin’s background is in corporate and commercial law, and currently specializes in global e-invoicing compliance. Selin earned a Law degree in her home country and has a master’s degree in Law and Economics. She speaks Russian, Arabic, English and Turkish.
Share This Post

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 16, 2022
Contrôle fiscal et FEC : maitriser les risques

Digitalisation rime avec optimisation. Cela se confirme avec l’utilisation du FEC dans le contrôle fiscal. Exploitation des informations, corrélation avec d’autres documents…le data mining sert le contrôle fiscal, et le contrôle Urssaf. Depuis 2014, en cas de contrôle fiscal, un FEC (fichier des écritures comptables) dématérialisé par exercice visé doit être remis au vérificateur dans […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Créer et générer un FEC conforme : les fondamentaux

Le FEC, tel qu’il doit être remis en cas de contrôle informatisé de comptabilité de l’entreprise, est un fichier dématérialisé, une copie d’un journal comptable composé de toutes les écritures comptables de l’entreprise sur la durée d’un exercice. L’Administration a posé de nombreuses normes techniques, structurelles, qualitatives. Décryptage. Constitué des écritures comptables après opérations d’inventaire, […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Comprendre le Fichier des Ecritures Comptables (FEC) et son utilité

Obligatoire en France depuis le 1er janvier 2014, le FEC ou fichier des écritures comptables est à présenter par l’entreprise lors d’un contrôle fiscal. Que doit contenir le FEC ? Quel doit être son format ? Quand le remettre ? Voici des éléments pratiques pour cerner cette obligation et s’y conformer. Depuis le 1er janvier 2014, tout contribuable […]

E-Invoicing Compliance North America
November 14, 2022
Gérez vos mandats avant qu’ils ne commencent à vous gérer

C’est une bonne année pour être un leader informatique. Après beaucoup trop d’années où l’expression « faire plus avec moins » était le mantra de la plupart des organisations en matière de dépenses technologiques, les choses s’améliorent enfin. Selon le cabinet d’études Gartner, les dépenses informatiques atteindront environ 4,5 billions de dollars en 2022. Cela représente une […]

Déclaration d'impôt et de TVA North America
November 10, 2022
Le téléphone rouge sonne et le service informatique doit répondre à l’appel – cinq choses à savoir

Ce n’est peut-être pas tout à fait ce téléphone rouge qui sonne, mais rassurez-vous, la direction est actuellement aux prises avec un problème grave, et ils cherchent à le résoudre pour eux. Il y a deux choses qui rendent les conseils d’administration et les cadres supérieurs nerveux par-dessus tout. Risques susceptibles d’avoir une incidence sur […]