,

Inde : Les nouveaux contribuables se conformeront aux règles de facturation électronique

Selin Adler Ring
août 2, 2022

Comme prévu précédemment par Sovos, le seuil de mise en œuvre de la facturation électronique obligatoire a été abaissé par les autorités indiennes. Selon le Conseil central des impôts indirects et de la notification douanière n° 17/2022 – Taxe centrale, à partir du 1er octobre 2022, le respect des règles de facturation électronique sera obligatoire pour les contribuables ayant un seuil annuel de 10 roupies cr( environ 1.270.000 USD) ou plus.

Récapitulatif des exigences de l’Inde en matière de facturation électronique

Le système indien de facturation électronique entre dans la catégorie des contrôles continus des transactions (CTC) dans le cadre de la taxe sur les produits et services (TPS). La validité juridique de la facture est conditionnelle à la signature numérique de la facture par le portail d’enregistrement des factures (IRP) et à la fourniture d’un numéro d’enregistrement de facture (IRN). Si l’IRN n’est pas inclus dans une facture, la facture ne sera pas juridiquement valable.

Le champ d’application couvre à la fois les transactions nationales et transfrontalières. Le processus de dédouanement IRP est obligatoire pour les transactions B2B, B2G et d’exportation. Ainsi, les contribuables concernés doivent émettre leurs factures (ainsi que d’autres documents nécessitant un IRN) selon le nouveau système pour toutes les transactions B2B, B2G ou d’exportation.

Les contribuables concernés par la facturation électronique doivent générer des lettres de transport électroniques par l’intermédiaire du système de facturation électronique. Il n’est pas possible d’adhérer volontairement au système de facturation électronique. Cela signifie que les contribuables qui ne respectent pas le seuil limite ne peuvent pas adopter la facturation de la CCT.

Calendrier de mise en œuvre

Avant l’introduction initiale, le plan de facturation électronique a été annoncé par les autorités indiennes dès 2018. Par la suite, l’évolution du plan a été la suivante :

1er janvier 2020: Période volontaire de facturation électronique pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est de 500 crores de roupies ou plus

1er février 2020: Période volontaire de facturation électronique pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est de 100 crores de roupies ou plus

1er octobre 2020 : Début de la période de facturation électronique obligatoire pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est de 500 crores de roupies ou plus (six mois plus tard que prévu). Pendant les 30 premiers jours, il y avait un délai de grâce pendant lequel les factures pouvaient être déclarées après leur émission.

1er janvier 2021: Début de la période de facturation électronique obligatoire pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est de 100 crores de roupies ou plus.

1er avril 2021 : Abaissement du seuil de facturation électronique obligatoire pour les contribuables dont le chiffre d’affaires se situe entre 100 crores de roupies et 50 crores de roupies.

1er avril 2022 : Le seuil est passé de 50 crores de roupies à 20 crores de roupies. Contribuables au-dessus de Rs. 20 Crore doit mettre en œuvre la facturation électronique.

1er octobre 2022 : Le seuil sera abaissé de 20 crores de roupies à 10 crores de roupies. Contribuables au-dessus de Rs. 10 Crore doit mettre en œuvre la facturation électronique.

Quelle est la prochaine étape pour la facturation électronique en Inde?

Certains changements concernant le flux de travail de facturation électronique sont attendus. À l’heure actuelle, il existe une plate-forme unique (IRP) pour le processus de dédouanement, mais plusieurs IRP seront bientôt introduits. Les autorités indiennes ont déjà approuvé de nouveaux IRP, démontrant qu’elles souhaitent disposer d’un marché interopérable de la facturation électronique et vont de l’avant avec leurs plans pour atteindre leurs objectifs.

De plus, les factures B2C ne sont actuellement pas couvertes par l’autorisation IRP, mais les autorités ont annoncé leur intention de les inclure dans le champ d’application de leur système CTC.

L’Inde est une juridiction difficile pour de nombreux contribuables; les entreprises doivent avoir des stratégies intelligentes de numérisation et de maintenance pour rester conformes. Les avantages de la numérisation peuvent être réalisés grâce à une stratégie globale que les entreprises pourraient mettre en place.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Selin Adler Ring

Selin is Regulatory Counsel at Sovos. Based in Stockholm and originally from Turkey, Selin’s background is in corporate and commercial law, and currently specializes in global e-invoicing compliance. Selin earned a Law degree in her home country and has a master’s degree in Law and Economics. She speaks Russian, Arabic, English and Turkish.
Share This Post

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 1, 2022
Remise FEC: d’une remise sur demande à une remise périodique ?

Le FEC, qui est déjà au centre de l’activité des vérificateurs, ne doit être remis à l’administration fiscale française qu’en cas de contrôle et sur demande. Au regard de l’évolution de ces contrôles et de l’Administration notamment, tout porte à croire que prochainement le FEC devra être remis à intervalle régulier et donc préalablement à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 16, 2022
Contrôle fiscal et FEC : maitriser les risques

Digitalisation rime avec optimisation. Cela se confirme avec l’utilisation du FEC dans le contrôle fiscal. Exploitation des informations, corrélation avec d’autres documents…le data mining sert le contrôle fiscal, et le contrôle Urssaf. Depuis 2014, en cas de contrôle fiscal, un FEC (fichier des écritures comptables) dématérialisé par exercice visé doit être remis au vérificateur dans […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Créer et générer un FEC conforme : les fondamentaux

Le FEC, tel qu’il doit être remis en cas de contrôle informatisé de comptabilité de l’entreprise, est un fichier dématérialisé, une copie d’un journal comptable composé de toutes les écritures comptables de l’entreprise sur la durée d’un exercice. L’Administration a posé de nombreuses normes techniques, structurelles, qualitatives. Décryptage. Constitué des écritures comptables après opérations d’inventaire, […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Comprendre le Fichier des Ecritures Comptables (FEC) et son utilité

Obligatoire en France depuis le 1er janvier 2014, le FEC ou fichier des écritures comptables est à présenter par l’entreprise lors d’un contrôle fiscal. Que doit contenir le FEC ? Quel doit être son format ? Quand le remettre ? Voici des éléments pratiques pour cerner cette obligation et s’y conformer. Depuis le 1er janvier 2014, tout contribuable […]

E-Invoicing Compliance North America
November 14, 2022
Gérez vos mandats avant qu’ils ne commencent à vous gérer

C’est une bonne année pour être un leader informatique. Après beaucoup trop d’années où l’expression « faire plus avec moins » était le mantra de la plupart des organisations en matière de dépenses technologiques, les choses s’améliorent enfin. Selon le cabinet d’études Gartner, les dépenses informatiques atteindront environ 4,5 billions de dollars en 2022. Cela représente une […]