,

Facturation électronique colombienne : derniers mandats

Kelly Muniz
août 23, 2022

L’administration fiscale colombienne (DIAN) s’est fortement concentrée sur l’expansion de son régime de facturation électronique au cours des dernières années. Le DIAN a introduit le premier calendrier de mise en œuvre obligatoire de la facturation électronique dans le pays en 2018 et, depuis lors, le système a progressivement englobé davantage de transactions et de contribuables.

Dans cet article, nous examinerons les deux derniers nouveaux mandats en matière de facturation électronique colombienne :

  1. L’introduction du document d’appui aux achats (Documento Soporte en Aquisiciones con No Obligados a Facturar Electronicamente) et
  2. La mise en place d’un seuil pour l’émission de billets de point de vente (POS).

Ces nouvelles obligations ont des répercussions importantes et nécessitent des ajustements de la part des contribuables. Ces changements représentent également une expansion substantielle de la facturation électronique en Colombie pour inclure des transactions entièrement nouvelles dans son champ d’application.

Document d’appui aux acquisitions

L’administration fiscale colombienne a créé un nouveau type de document électronique, le document d’appui pour les acquisitions de sujets non tenus d’émettre des factures électroniques. Ce document d’appui et ses notes correctives ont été introduits par la résolution 167 de 2021. Il élargit la portée de la facturation électronique pour s’assurer que davantage de transactions relèvent du mandat et permet de soutenir les déductions fiscales.

Les contribuables tenus de produire ce document électronique sont ceux qui sont soumis au régime de facturation électronique du pays. Il comprend les personnes soumises à des paiements d’impôt sur le revenu et complémentaires et responsables de la TVA lors de l’achat de biens et/ou de services auprès de fournisseurs qui ne sont pas tenus d’émettre des factures électroniques ou des documents équivalents et qui nécessitent une assistance pour les coûts et les déductions dans les déclarations fiscales mentionnées. Pour générer le document justificatif, le contribuable doit être agréé par la DIAN en tant qu’émetteur électronique.

Le document de support et ses notes correctives doivent être générés au format XML et contenir un code CUDS: unique support document (código único del documento soporte). Ce code alphanumérique permet de l’identifier sans équivoque. Après génération, les documents électroniques doivent être transmis pour autorisation par la DIAN soit en temps réel, soit, au plus tard, le dernier jour calendaire de la semaine, pour les opérations cumulées avec le même fournisseur effectuées au cours de la même semaine.

Après avoir été reportée de sa date de mise en œuvre initiale, la génération du document d’appui aux acquisitions est devenue obligatoire le 1er août 2022.

Mise en œuvre du seuil d’émission des billets pos

Selon ce mandat, les tickets de caisse générés par les systèmes de point de vente (tickets de máquinas registradoras con sistemas P.O.S.) peuvent être émis par des sujets tenus de facturer, à condition que la vente du bien et/ou la fourniture du service qui y est enregistré ne dépasse pas cinq (5) UVT (unité de valeur fiscale) pour chaque document, hors taxes.

Cela signifie que, pour les opérations couvrant la vente de biens et/ou la fourniture de services dépassant le montant de cinq (5) UVT, les contribuables en vertu du mandat de facturation électronique du pays doivent émettre une facture de vente électronique. L’acheteur de biens et/ou de services en dessous du seuil peut toujours exiger l’émission d’une facture de vente, auquel cas le fournisseur doit la fournir.

Le seuil a été introduit de facto en 2021 par la loi 2155, mais ce n’est qu’en juillet 2022 que la DIAN a mis en place un déploiement progressif du mandat, par le biais de la résolution 1092, suivant le calendrier ci-dessous:

  • 1er février 2023 : Gros contribuables
  • 1er avril 2023: Contribuables qui déposent une déclaration d’impôt sur le revenu et d’impôt complémentaire (contribuyentes del impuesto sobre la renta y complementarios), qui ne sont pas de gros contribuables
  • 1er mai 2023 : Contribuables qui ne produisent pas de déclaration de revenus et d’impôt complémentaire
  • 1er juin 2023 : Autres contribuables non inclus ci-dessus

Êtes-vous prêt pour ces changements?

Bien que la génération du document d’appui pour les acquisitions soit déjà requise, les contribuables doivent commencer à se préparer à se conformer au nouveau seuil d’émission de factures électroniques à la place des billets de point de vente. Sovos peut aider votre entreprise à s’adapter à la facturation électronique et à assurer la conformité avec les nouveaux mandats de la Colombie.

Passez à l’action

Contactez notre équipe d’experts dès aujourd’hui pour vous assurer que votre entreprise se conforme aux mandats de facturation électronique de la Colombie.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Kelly Muniz

Kelly Muniz is a Junior Regulatory Counsel at Sovos. Based in Stockholm and originally from Brazil, Kelly earned a Bachelor’s degree in Law in her home country, where she worked as a licensed lawyer. She also holds a Master’s degree in EU Business Law from Lund University in Sweden.
Share This Post

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
December 1, 2022
Remise FEC: d’une remise sur demande à une remise périodique ?

Le FEC, qui est déjà au centre de l’activité des vérificateurs, ne doit être remis à l’administration fiscale française qu’en cas de contrôle et sur demande. Au regard de l’évolution de ces contrôles et de l’Administration notamment, tout porte à croire que prochainement le FEC devra être remis à intervalle régulier et donc préalablement à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 16, 2022
Contrôle fiscal et FEC : maitriser les risques

Digitalisation rime avec optimisation. Cela se confirme avec l’utilisation du FEC dans le contrôle fiscal. Exploitation des informations, corrélation avec d’autres documents…le data mining sert le contrôle fiscal, et le contrôle Urssaf. Depuis 2014, en cas de contrôle fiscal, un FEC (fichier des écritures comptables) dématérialisé par exercice visé doit être remis au vérificateur dans […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Créer et générer un FEC conforme : les fondamentaux

Le FEC, tel qu’il doit être remis en cas de contrôle informatisé de comptabilité de l’entreprise, est un fichier dématérialisé, une copie d’un journal comptable composé de toutes les écritures comptables de l’entreprise sur la durée d’un exercice. L’Administration a posé de nombreuses normes techniques, structurelles, qualitatives. Décryptage. Constitué des écritures comptables après opérations d’inventaire, […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
November 14, 2022
Comprendre le Fichier des Ecritures Comptables (FEC) et son utilité

Obligatoire en France depuis le 1er janvier 2014, le FEC ou fichier des écritures comptables est à présenter par l’entreprise lors d’un contrôle fiscal. Que doit contenir le FEC ? Quel doit être son format ? Quand le remettre ? Voici des éléments pratiques pour cerner cette obligation et s’y conformer. Depuis le 1er janvier 2014, tout contribuable […]

E-Invoicing Compliance North America
November 14, 2022
Gérez vos mandats avant qu’ils ne commencent à vous gérer

C’est une bonne année pour être un leader informatique. Après beaucoup trop d’années où l’expression « faire plus avec moins » était le mantra de la plupart des organisations en matière de dépenses technologiques, les choses s’améliorent enfin. Selon le cabinet d’études Gartner, les dépenses informatiques atteindront environ 4,5 billions de dollars en 2022. Cela représente une […]