Espagne : Augmentation de l’IPT et mesures de transmission

Hector Fernandez
mars 24, 2021

Le nouveau taux de la taxe sur les primes d’assurance (IPT) a été publié dans le journal officiel espagnol (BOE) le 31 décembre 2020. Il passe de 6 % à 8 %. Ce taux majoré s’applique à la première période fiscale de 2021 (pour les soumissions à effectuer le mois de février suivant). Dans ce blog, nous examinerons les défis auxquels sont confrontés les assureurs du fait de l’augmentation du taux et des mesures de transmission.

L’IPT a été mis en œuvre pour la première fois en Espagne le 1er janvier 1997 avec un taux de 4%, et depuis 1998, le taux de l’IPT a été porté à 6%. Le gouvernement espagnol a justifié cette dernière augmentation à 8 % par deux arguments : le taux n’a pas changé depuis 1998 et l’IPT reste à un niveau inférieur par rapport à d’autres pays européens comme l’Allemagne, le Royaume-Uni ou l’Italie.

L’augmentation n’a aucune incidence sur d’autres éléments ou points liés à la TPI, tels que les exemptions de TPI, les surcharges comme le CCS ou les soumissions dans les délais. Le principal défi pour les assureurs est de savoir comment appliquer la TPI de manière conforme.

Comment cela affectera-t-il les assureurs ?

En principe, le nouveau taux d’IPT de 8% devrait s’appliquer dans les cas suivants :

  • Nouveaux contrats ou renouvellements prenant effet à partir du 1er janvier 2021.
  • Primes reçues à partir du 1er janvier 2021
  • Versements des polices émises avant le 1er janvier 2021 et reçues à partir du 1er janvier 2021

Si certaines polices relevant des conditions ci-dessus ont été facturées à 6 % par l’assureur au lieu de 8 %, les assureurs peuvent émettre les reçus supplémentaires correspondants pour la différence à l’assuré.

Nous comprenons que les autorités espagnoles ont fait preuve d’une certaine indulgence en accordant aux assureurs une "période de transition" qui devrait durer quelques mois et au cours de laquelle il est encore possible de déclarer certaines polices au taux de TPI de 6%, comme dans les cas ci-dessous :

  • Les polices prenant effet avant le 1er janvier 2021 et dont la prime annuelle est perçue au cours des premiers mois de 2021.
  • Remboursements pour les polices dont la date d’entrée en vigueur est antérieure au 1er janvier 2021

Remplir les différents territoires espagnols

L’IPT doit être déclaré dans chacune des cinq autorités fiscales espagnoles en fonction de la localisation du risque assuré. L’expérience des déclarations d’IPT de janvier 2021 montre que le changement de taux d’IPT n’est pas appliqué de la même manière dans toutes les juridictions dans les déclarations fiscales et chaque autorité fiscale appliquera différemment les changements apportés par cette augmentation d’IPT.

C’est un véritable défi pour le secteur de l’assurance de soumettre et de déclarer les mois à venir de manière conforme avec deux taux d’imposition différents, cinq autorités fiscales différentes et de multiples scénarios en fonction des polices et des types de risques souscrits par chaque assureur. En outre, ce changement de taux d’IPT apporte une autre couche de complexité avec la difficulté d’inclure les transactions négatives dans la déclaration d’IPT et l’obligation dans certains cas de demander des remboursements formels aux différentes autorités fiscales.

Le calcul, la déclaration et le règlement de la TIP peuvent être complexes pour les assureurs, les taux et les règles étant fragmentés entre les différentes juridictions. Rester conforme en Espagne est encore plus difficile en raison des différentes autorités fiscales impliquées dans le processus.

SOVOS a de nombreuses années d’expérience dans l’aide aux assureurs pour qu’ils respectent leurs obligations en matière de conformité à la réglementation IPT en Espagne.

Passez à l’action

Téléchargez notre livre électronique "Spain – How to stay compliant in a complex tax jurisdiction" pour en savoir plus.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Hector Fernandez

Hector Fernandez, Principal Compliance Services Representative – Spain, joined the country team at Sovos in 2019 and manages the IPT process for our Spanish customers. He has five years’ experience working in Spain (Broseta Abogados) and Dublin (HERTZ) in tax departments dealing with direct and indirect taxes and has completed a Degree in Law and a Master in International and Community taxes and is studying for his new Master Degree in Insurance Law (The National Distance Education University (UNED).
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]