, ,

Dernières mises à jour en Roumanie : mandat de facturation électronique B2B pour les produits à haut risque et système de transport électronique

Enis Gencer
janvier 24, 2022

Avec l’écart de TVA le plus important de l’UE (34,9 % en 2019), la Roumanie a entrepris d’introduire un régime de contrôle continu des transactions (CCC) afin d’améliorer et de renforcer la perception de la TVA tout en luttant contre l’évasion fiscale.

Les principales caractéristiques de ce nouveau système de facturation électronique, e-Factura, ont été décrites dans un précédent billet de blog . Aujourd’hui, nous allons examiner de plus près le déploiement pour les transactions B2B et la définition des produits à haut risque fiscal, ainsi que le nouveau système de transport électronique qui a été introduit par l’Ordonnance d’Urgence du Gouvernement (OUG) no. 130/2021, publiée au Journal officiel le 18 décembre.

Quels sont les produits à haut risque fiscal ?

Selon le GEO no. 120/2021 (l’acte législatif introduisant le cadre juridique d’e-Factura), le fournisseur et le destinataire doivent tous deux être enregistrés dans le système e-Factura. Le GEO no. 130/2021 récemment publié établit une exception pour les produits à haut risque fiscal et garantit que les contribuables utiliseront le système e-Factura, que les destinataires soient enregistrés ou non.

En accord avec le GEO no. 130/2021, l’Agence Nationale d’Administration Fiscale a émis un ordre pour clarifier quels produits sont considérés comme des produits à haut risque fiscal.

Les cinq catégories de produits sont les suivantes :

  • Légumes, fruits, racines et tubercules comestibles, autres plantes comestibles
  • Boissons alcoolisées
  • Nouvelles constructions
  • Produits minéraux (eau minérale naturelle, sable et gravier)
  • Vêtements et chaussures

Les produits à haut risque fiscal sont définis en fonction de la nature des produits, de la méthode de commercialisation, de la traçabilité de l’évasion fiscale potentielle et du degré d’imposition dans ces secteurs. Des explications détaillées, ainsi que les codes des produits, se trouvent dans l’annexe du GEO no. 130/2021.

Le calendrier d’application de cette exigence signifie que les entreprises qui fournissent ces types de produits doivent être prêtes à se conformer au nouveau système roumain e-Factura comme suit :

  • Du 1er avril au 30 juin 2022: Il sera volontaire de soumettre les factures dans le système roumain e-Factura
  • A partir du 1er juillet: Il sera obligatoire de soumettre les factures dans le système roumain e-Factura

L’avenir : introduction d’un système de transport électronique

Une autre réforme qui montre l’intention des autorités roumaines de lutter contre la fraude et l’évasion fiscales est l’introduction d’un système de transport électronique.

Les contribuables seront tenus de déclarer à l’avance le déplacement de marchandises d’un endroit à un autre. Une fois la déclaration effectuée, le système émettra un numéro unique inscrit sur les documents de transport. Les autorités vérifieront ensuite la déclaration sur les itinéraires de transport.

De plus, il est indiqué dans la lettre de justification que le système de transport électronique sera interconnecté avec les systèmes actuels du ministère des finances, la facture électronique roumaine et le contrôle du trafic, à l’instar d’initiatives similaires dans d’autres pays, tels que l’Inde, la Turquie et le Brésil.

L’introduction du système de transport électronique est toujours en suspens car le ministère des finances n’a pas encore publié l’ordre concernant la procédure d’application du système. Selon le GEO 130/2021, le Ministère des Finances avait 30 jours pour le faire après la publication du GEO 130/2021 dans le Journal Officiel. Cependant, le délai a expiré le 17 janvier, et aucune annonce n’a encore été faite. Par conséquent, les détails du système sont encore inconnus.

Passez à l’action

Vous devez vous assurer de la conformité aux dernières exigences réglementaires roumaines ? Parlez à notre équipe. Suivez-nous sur LinkedIn et Twitter pour vous tenir au courant des dernières nouvelles et mises à jour réglementaires.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Enis Gencer

Enis Gencer is Regulatory Counsel at Sovos and is based in Istanbul, Turkey. With experience in compliance and legal consultancy he currently undertakes the legal monitoring and analysis of the regulations regarding electronic documents. Enis graduated from Istanbul University Faculty of Law.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]