,

Conformité des TPI en Slovaquie : Une introduction aux corrections d’erreurs

Sovos
janvier 21, 2022

Une nouvelle année est arrivée, marquant une excellente occasion de poursuivre notre série de blogs sur la conformité à la taxe sur les primes d’assurance (TPI) dans différents pays.

Vous pouvez lire les autres blogs de cette série en visitant nos entrées Danemark, Finlande, et Royaume-Uni ou en téléchargeant Guide Sovos sur la conformité à la TPI. Rédigé par notre équipe de spécialistes de la TPI et de la réglementation, ce guide est plein d’idées pour naviguer dans le paysage réglementaire en constante évolution.

Comment fonctionne l’IPT en Slovaquie ?

Pour commencer, la TPI en Slovaquie est entrée en vigueur le 1er janvier 2019, avec un taux d’imposition de la TPI par défaut de 8 %.

Il existe trois points d’imposition pour la TPI en Slovaquie :

  1. Date d’inscription – date à laquelle la prime à recevoir est inscrite dans le système.
  2. Date de réception des fonds – date de réception du paiement de la prime
  3. Date d’échéance du paiement – date à laquelle la prime doit être payée

Les assureurs ne sont pas tenus de notifier ou de demander séparément l’autorisation d’utiliser un point d’impôt plutôt qu’un autre, mais ils doivent indiquer dans leur déclaration d’impôt trimestrielle le point d’impôt qu’ils utilisent. Il est important de noter que le choix du point d’imposition doit être utilisé pendant huit trimestres civils consécutifs.

Il est intéressant de noter que l’approche slovaque des points d’imposition offre une certaine souplesse aux assureurs lorsqu’ils choisissent de payer l’impôt, en leur donnant la possibilité de payer d’avance ou d’étaler le paiement de la TIP sur plusieurs déclarations.

La TIP slovaque est due sur une base trimestrielle calendaire (par exemple, la déclaration de janvier à mars est déclarée en avril). Il en va de même pour le paiement dû à la fin du mois. Il convient de noter que toutes les déclarations sont déposées par voie électronique et qu’il n’y a donc pas de déclarations sur papier.

L’émission d’une prime est traitée en fonction de la classe d’activité concernée et est placée dans la section correspondante de la déclaration. Un renouvellement est traité de la même manière.

Pour le traitement des ajustements à mi-parcours, dans le cas où une prime ou une partie de celle-ci est augmentée, réduite ou annulée, il existe une case distincte sur la déclaration utilisée pour la soumission (case 19). Ceci est inhabituel par rapport à d’autres pays, principalement parce qu’une augmentation de la prime entraîne un traitement différent.

Qu’en est-il du traitement des corrections d’erreurs ?

Une erreur de correction peut être classée de deux façons.

Des erreurs peuvent se produire et des fautes de frappe peuvent survenir dans la chaîne d’approvisionnement. Il peut s’agir d’un risque global couvrant plusieurs pays et la répartition a été incorrectement attribuée en premier lieu.

Dans le cas d’une correction d’erreur, une déclaration supplémentaire doit être soumise pour la période concernée.

Par exemple, si au cours du premier trimestre, 1 000 EUR ont été déclarés pour un risque particulier sur la base de la répartition produite. Plus tard, au troisième trimestre, après un examen plus approfondi, cette somme aurait dû être de 1 200 EUR. Dans ce cas, les 200 EUR supplémentaires ne peuvent pas être soumis sur la déclaration du troisième trimestre. Une déclaration modifiée devra être envisagée pour Q1 et soumise séparément – ceci est vrai pour les augmentations comme pour les diminutions.

Dans l’ensemble, les négatifs sont autorisés et l’administration fiscale slovaque devrait rembourser l’argent à l’assureur. Le crédit ne peut donc pas être reporté sur la période de déclaration suivante. Il n’y a pas de limites quant au montant que l’assureur peut régulariser, mais il est conseillé de faire preuve d’une certaine prudence.

Bien qu’il n’y ait pas de directives officielles, il serait sage de conserver tous les documents comme preuve si un montant important doit être réclamé.

Les historiques doivent être soumis en tant que déclaration supplémentaire (c’est-à-dire en dehors de la déclaration courante). L’administration fiscale slovaque peut imposer des pénalités comprises entre 30,00 et 32 000,00 euros.

Passez à l’action

Téléchargez notre guide de conformité IPT pour vous aider à naviguer dans le paysage réglementaire changeant à travers le monde.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Sovos

Sovos was built to solve the complexities of the digital transformation of tax, with complete, connected offerings for tax determination, continuous transaction controls, tax reporting and more. Sovos customers include half the Fortune 500, as well as businesses of every size operating in more than 70 countries. The company’s SaaS products and proprietary Sovos S1 Platform integrate with a wide variety of business applications and government compliance processes. Sovos has employees throughout the Americas and Europe, and is owned by Hg and TA Associates.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]