Comprendre la résolution fiscale diverse du Mexique pour 2021 et ses modifications (Partie I)

Ramón Frias
mars 16, 2021

Le Mexique a apporté des modifications à la résolution fiscale diverse (MFR) cette année. La Miscellaneous Fiscal Resolution est un ensemble de règlements publiés par l’administration fiscale mexicaine (SAT). Ces règlements contiennent les interprétations officielles des règles édictées pour l’application des impôts, taxes et obligations connexes applicables aux contribuables au Mexique.

La MFR est construite sur les dispositions de résolutions similaires émises les années précédentes, mais en intégrant les interprétations de tous les changements juridiques promulgués pour la nouvelle année fiscale. Dans cette série de blogs, nous allons expliquer les changements introduits par la version 2021 du MFR. Il s’agit notamment de certaines modifications adoptées concernant le mandat de facturation électronique et les obligations de conformité connexes.

Diverses modifications de la résolution fiscale 2021

  • Information simplifiée sur la CFDI de certains contribuables : Les petits contribuables du régime de l’incorporation fiscale peuvent continuer à émettre des factures électroniques (CFDI) en incluant dans l’attribut "Description" la période à laquelle la transaction avec le public est effectuée.
  • Prolongation des CFDI globaux par les revendeurs de carburant : Les contribuables mandatés pour le contrôle volumétrique des hydrocarbures et des produits pétroliers peuvent continuer à émettre des CFDI globaux quotidiens, hebdomadaires ou mensuels pour les transactions effectuées avec le public jusqu’au 31 décembre 2021 s’ils respectent les autres conditions établies par l’ASF dans le MFR.
  • Incorporation du supplément Carta Porte dans la représentation graphique des CFDI pour les transferts : L’obligation d’inclure le supplément Carta Porte dans la représentation graphique des CFDI pour les transferts prendra effet 30 jours après que l’ASF aura publié le supplément mentionné sur son portail. Ce document est requis lorsque des marchandises sont transportées par voie aérienne, routière ou maritime au Mexique.
  • Preuve d’achat pour les biens immobiliers : Les personnes qui ont acquis des biens immobiliers au cours de l’année 2014 et qui ont formalisé ces transactions auprès d’un notaire public avant le 31 décembre 2017 peuvent demander la délivrance du CFDI qui prouve la valeur d’acquisition si le notaire public qui a initialement formalisé la vente n’a pas intégré ce document qui aurait dû être délivré par le vendeur.
  • Supplément de CFDI pour les dépenses effectuées par l’intermédiaire de tiers : Les nouvelles obligations d’identification des dépenses effectuées par l’intermédiaire de tiers, des portefeuilles numériques (monederos electronicos) utilisés pour l’achat de carburant et des bons de livraison seront effectives 30 jours après la publication sur le portail correspondant.
  • Boîte aux lettres fiscale : Le MFR a fixé la date limite de mise en place des boîtes aux lettres fiscales gérées par la SAT pour les petits contribuables et les contribuables dont les revenus proviennent de la vente de biens et de services via Internet, des plateformes numériques et des moyens similaires. Trois délais sont attribués aux contribuables en fonction des six chiffres de leur numéro d’identification fiscale. Cette résolution exige également que les contribuables qui n’ont fourni qu’un seul moyen de contact mettent à jour leurs informations avant le 30 avril 2021. Enfin, à partir du 1er janvier 2022, la boîte aux lettres fiscale pourra être utilisée par d’autres entités publiques pour contacter les contribuables. Cela signifie que l’ASF souhaite que la boîte aux lettres fiscale devienne la méthode officielle utilisée par les organismes publics pour notifier les résolutions et autres documents administratifs aux particuliers et aux entités.
  • Mise à jour des activités économiques réalisées par les plateformes numériques : Les contribuables situés au Mexique ou à l’étranger ayant un établissement permanent au Mexique et qui fournissent des services numériques à des clients situés au Mexique sont désormais tenus de fournir des informations sur les activités réalisées au Mexique, une fois les formulaires disponibles. Les informations requises comprennent : les activités économiques exercées en tant que plateforme numérique, la date de début des services fournis au Mexique, le nom du représentant légal dans le pays et le domicile officiel.
  • Comptabilité électronique : Les contribuables des secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la sylviculture et de la pêche, qui sont actuellement dispensés de l’obligation de soumettre une comptabilité électronique et le DIOT, seront libérés de cette obligation à partir du 1er janvier 2021. Le MFR étend également cet avantage aux périodes antérieures à 2021 dans certaines circonstances.

Nous examinerons plus en détail les autres changements introduits par la résolution fiscale diverse de 2021 au Mexique dans notre blog de suivi.

Passez à l’action

Tenez-vous au courant de l’évolution du paysage de la conformité en matière de TVA en téléchargeant Trends : Continuous Global VAT Compliance et suivez-nous sur LinkedIn et Twitter.

Inscrivez-vous aux mises à jour par e-mail

Restez à jour avec les dernières mises à jour fiscales et de conformité qui peuvent avoir un impact sur votre entreprise.
Author

Ramón Frias

Ramon is a Tax Counsel on the Regulatory Analysis team at Sovos. He is licensed to practice law in the Dominican Republic and is a member of the Dominican Bar Association. He has a Certificate Degree from Harvard University as well as a J.D. from the Universidad Autonoma de Santo Domingo. Ramon has written a number of essays about tax administration and has won the first prize in the international essays contest sponsored by the Inter American Center of Tax Administrations (CIAT). Prior to joining Sovos, Ramon worked for more than 10 years in the Department of Revenue of the Dominican Republic where he served as Deputy Director. He is proficient in French and Spanish.
Share This Post

EMEA
June 16, 2022
TVA sur les jetons non fongibles (NFT)

La popularité récente des jetons non fongibles (NFT) a captivé les investisseurs, les gouvernements et les autorités fiscales. Un NFT est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels qu’une œuvre d’art numérique, un clip audio, un jeu en ligne ou toute autre chose. Les NFT sont achetés et vendus en ligne […]

Conformité fiscale des primes d'assurance EMEA
June 15, 2022
Gros plan : Pourquoi le régime italien des TPI est-il si difficile ?

Conformité fiscale en Italie – par où commencer ? Des règlements fiscaux mensuels à la déclaration annuelle, en passant par le paiement anticipé, la déclaration supplémentaire et le traitement des primes négatives , tous ces facteurs font de l’Italie une juridiction unique et l’une des plus difficiles du point de vue de la conformité à […]

Déclaration d'impôt et de TVA EMEA
June 15, 2022
Les accords de réciprocité et leur importance lors du recouvrement de la TVA

Sovos a récemment organisé un webinaire en ligne sur le recouvrement de la TVA où nous avons couvert les accords de réciprocité entre le Royaume-Uni et les États membres de l’UE lors de la demande de remboursement de la TVA de la 13e directive. L’une des questions qui revenait sans cesse est de savoir ce […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 14, 2022
Le projet de résolution apporte des modifications au document relatif au transport électronique du Pérou

La facturation électronique a été introduite au Pérou en 2010, suivant la tendance des contrôles continus des transactions (CTC) dans les pays d’Amérique latine pour une collecte plus efficace des taxes à la consommation. Depuis lors, le gouvernement a mis en place des mesures visant à englober un nombre important de contribuables dans le cadre […]

E-Invoicing Compliance EMEA
June 9, 2022
La Belgique se rapproche de la facturation électronique obligatoire

Conformément aux obligations fixées par la directive européenne 2014/55 sur la facturation électronique dans les marchés publics, la Belgique a introduit un mandat pour les entités publiques de recevoir et de traiter les factures électroniques en 2019.Pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie, l’initiative est allée au-delà du strict minimum des exigences de la directive […]