Une Introduction Aux Systems De Controle Post Audit

UNE INTRODUCTION AUX SYSTÈMES DE CONTRÔLE A POSTERIORI

Un auditeur souhaitant vérifier le respect de la TVA par un assujetti sur une période passée doit toujours porter un jugement sur la fiabilité des comptes d’une entreprise, qui constituent la base des déclarations de TVA d’une société. Si un auditeur ne juge pas la facture fiable, les autorités fiscales procéderont presque toujours à un audit plus intrusif des autres livres et registres pour compenser ce déficit de preuves.

L’objectif d’un audit est d’établir que les comptes d’une entreprise reflètent avec exactitude toutes les opérations de vente/achat réelles sur la base desquelles la TVA, le cas échéant, est calculée et déclarée. Ces preuves sont fondées sur des informations historiques qui, dans les limites de la législation applicable et des paramètres pratiques, peuvent être obtenues auprès de l’assujetti contrôlé.

Obtenir le livre blanc

Un objectif commun des contrôles fiscaux dans les pays de post-contrôle est de vérifier que les transactions enregistrées dans les livres d’une société sont réelles. La mesure dans laquelle la facture est considérée comme la seule ou la principale plate-forme d’information dans ce contexte varie d’un pays à l’autre, mais il est généralement vrai qu’un processus de facturation et des archives bien gérés, comprenant des preuves crédibles de l’intégrité et de l’authenticité des factures pendant la période de stockage, peuvent être un facteur déterminant dans une stratégie visant à réduire au minimum le temps d’audit et les risques de non-conformité. Permettre aux autorités fiscales de vérifier facilement la fiabilité des factures stockées peut donc être une stratégie clé pour déployer la facturation électronique à faible risque dans un environnement d’entreprise ou de service étendu.


Les informations historiques sont dignes de confiance lorsqu’il peut être établi que leur origine est réelle (authenticité) et qu’elles n’ont pas été modifiées (intégrité). Ces attributs de confiance sont interdépendants : si l’intégrité des documents ne peut être établie, ils ne sont logiquement pas authentiques ; et si l’authenticité des données ne peut être établie, leur intégrité n’a aucun intérêt.
Il n’est pas particulièrement difficile pour la plupart des entreprises de prouver la véracité d’une facture datant de plusieurs jours, semaines ou même mois. Cependant, de telles preuves circonstancielles s’effritent souvent avec le temps ; ce qui est « évident » un jour dans le contexte commercial est rapidement oublié dans l’environnement commercial actuel, qui évolue rapidement.


Dans notre livre blanc, nous approfondissons les possibilités de contrôle de la TVA dans un environnement de post-contrôle pour vous aider à mieux comprendre. Téléchargez votre exemplaire gratuit pour en savoir plus : 

• Les différents types d’obligations
• Un bref historique des options d’auditabilité ex-post
• Pourquoi une autorité fiscale ferait-elle confiance à vos comptes
• Les défis du papier pour les parties prenantes
• Téléchargez votre copie gratuite dès aujourd’hui.